Le parti ultra-orthodoxe Yahadout HaTorah a proposé un projet pour fournir de l’électricité qui serait considérée casher dans les zones à majorité orthodoxe pendant Shabbat.

Selon le projet présenté dimanche, de petites centrales électriques seront construites pour approvisionner en électricité villes et villages, mais elles seraient déconnectées du réseau national pour Shabbat, a annoncé Ynet.

La communauté ultra-orthodoxe n’est pas à l’aise, depuis un certain temps, avec l’approvisionnement en électricité du vendredi soir jusqu’au samedi soir, déclarant que même si l’électricité, dans leurs maisons, est contrôlée par un minuteur, des Juifs travaillent dans les centrales électriques et les centrales au gaz naturel pour produire de l’électricité pendant Shabbat.

Selon le projet, les usines seraient approvisionnées par un gaz naturel compressé, et seraient gérées par des non Juifs.

Parmi les villes qui bénéficieraient du plan, il y aurait Elad, Bnei Brak, Beitar Illit, Beit Shemesh, Jérusalem et Modiin Illit.

Ynet a cité une source anonyme qui a indiqué que, dans la mesure où le Premier ministre Benjamin Netanyahu a besoin de maintenir un gouvernement de coalition stable alors qu’il est visé par plusieurs enquêtes pour corruption, le projet sera probablement approuvé.