Un Palestinien au volant d’un tracteur a percuté volontairement un bus dans le centre de Jérusalem tôt lundi après-midi, à proximité de la limite entre les parties occidentale et orientale de la ville.

Un piéton d’environ 30 ans a été écrasé à mort par le tracteur alors qu’il se dirigeait vers le bus. Le conducteur du tracteur a fait basculer le bus sur le côté, faisant plusieurs manoeuvres avant d’y parvenir. Le chauffeur du bus ainsi que cinq autres personnes ont été légèrement blessés.

La police a déclaré que l’attentat, qui a eu lieu au bout de la rue Shmuel Hanavi, près de l’hôtel Olive Tree, a un motif nationaliste.

Un officier de police qui a réalisé ce qui se passait a couru vers le tracteur et a tiré une volée de coups de feu sur le terroriste assis dans la cabine et l’a tué, a indiqué le chef de la police de Jérusalem, Yossi Pariente.

Le terroriste est identifié par les Palestiniens sur les médias sociaux comme étant Muhammed Naif El-Ja’abis, originaire du quartier de Jabel Mukaber à Jérusalem-Est.

Le ministre de la Sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch a déclaré que le terroriste était connu des autorités d’un incident précédent, et que sa famille faisait l’objet d’une enquête.

Saluant les actions de la police, il a dit que, « la réaction rapide a sauvé des vies ».

Aharonovitch a ajouté que les fonctionnaires avaient envisagé la possibilité d’un acte de vengeance contre la campagne militaire israélienne en cours contre le Hamas à Gaza. « Nous avons pris cela en compte au début de l’opération dans le Sud, » a-t-il dit.

Une vidéo prise depuis un téléphone portable amateur de l’incident a montré que, après avoir frappé le bus sur son côté, le conducteur du tracteur a essayé de continuer à attaquer le véhicule en balançant le bras d’excavation mécanique.

Le coupable travaillait dans un chantier de construction à proximité, a dit Yossi Pariente.

Le bus était un véhicule de la société Illit, qui transporte des passagers de Jérusalem à Beitar Illit, à 10 kilomètres au sud de la ville.

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, a félicité les agents de police qui ont empêché l’attentat. Dans le même temps, il a exhorté les habitants de Jérusalem, « ne prenez pas la loi dans vos propres mains » – une mise en garde contre les actes de vengeance.

« Cela aurait pu être un désastre terrible sans l’ingéniosité des forces de sécurité qui ont tiré sur l’attaquant, » a précisé Barkat.

Nir Barkat (Crédit: Miriam Alster/Flash90)

Nir Barkat (Crédit: Miriam Alster/Flash90)

En 2008, Jérusalem a subi une série d’attaques terroristes impliquant des tracteurs. En juillet 2008, un résident de Jérusalem-Est a tué trois personnes et en a blessées 30, après avoir fait percuté son véhicule de construction contre les autobus et les voitures et les piétons sur les rues de Rachi, Jaffa et Sarei Israël dans la ville. Il avait été abattu en pleine action.

Trois semaines plus tard, un autre Palestinien a utilisé son tracteur à labourer contre les véhicules garées sur la rue King David à Jérusalem – il a été abattu par un agent de la police des frontières. Vingt-quatre personnes ont été blessées dans cet incident.

En septembre de la même année, un autre résident de Jérusalem-Est avait fait percuté un véhicule privé contre des soldats et des civils qui se tenaient debout près de la Vieille Ville. Plusieurs personnes ont été blessées et le conducteur a été abattu.

Depuis l’assassinat d’un adolescent palestinien Mohammed Abu Khdeir le 2 juillet probablement par des extrémistes juifs, des troubles sporadiques de résidents arabes ont culminé dans la Vieille Ville et les quartiers périphériques. Des dizaines de Palestiniens ont été arrêtés pour des émeutes, des jets de pierres… L’assassinat de ce jeune adolescent s’était produit en représailles à l’enlèvement et au meurtre de trois adolescents israéliens, Naftali Fraenkel, Eyal Yifrach et Gil-ad Shaar, le 12 juin.

Le 26 juillet, la police israélienne des frontières a arrêté une femme palestinienne âgée de 20 ans, dans la Vieille Ville de Jérusalem. « Je voulais poignarder un soldat ou un policier à cause de la situation à Gaza,» dit-elle.

Un autre jeune Palestinien a été arrêté aux abords du tramway de Jérusalem le 13 juillet avec un couteau de poche.