Le propriétaire d’une pizzeria de Holon a été condamné mardi pour avoir servi à des policiers de la pizza saupoudrée de marijuana synthétique.

Durant son service de nuit, un agent de la police de Tel-Aviv a commandé une pizza à la pizzeria « La Dolce Vita » qui appartient à Simcha Abazov, âgé de 30 ans. Une fois la pizza servie, il l’a partagée avec deux autres agents du poste de police.

Quelques minutes plus tard, les trois policiers ont commencé à se sentir mal et deux d’entre eux ont été hospitalisés pour vertiges, vomissements et hallucinations.

Lorsque la police s’est rendue dans le restaurant quelques jours plus tard pour interroger le propriétaire, il a reconnu avoir saupoudré la pizza de cannabinoïdes. Cette substance synthétique, appelée « Mr Nice Guy » est illégale.

Selon le procès-verbal de l’inculpation, Abazov s’était procuré cette drogue auprès de deux hommes dont il ne connaît pas l’identité et qui se trouvaient au kiosque voisin de son établissement au moment où les policiers ont passé commande.

« Je savais que cette commande avait été faite par des agents de police », a avoué le propriétaire à la police. « Mais le policier avait l’air cool, et il m’a dit d’ajouter toutes les garnitures que je voulais. »

« Donc, au lieu de mettre de l’origan, j’ai mis un peu de « Mr Nice Guy » à la place, a-t-il avoué.

Abazov a été accusé d’administration délibérée de poison dans l’intention de provoquer un préjudice, et est passible de 3 ans de prison.

En 2011, les cannabinoïdes synthétiques, dont Mister Nice Guy, qui devenaient très populaires en Israël, ont été interdits.