Un politicien polonais d’extrême droite qui milite pour faciliter l’accès aux armes à feu a dit que la Shoah ne serait pas arrivée si chaque Juif était en détention d’un pistolet.

Janusz Korwin-Mikke, le seul député au Parlement de la Pologne de sa Coalition pour la restauration de la liberté et de l’espoir de la République, a tenu ces propos mercredi, à la veille de la journée officielle de commémoration des victimes de la Shoah en Israël, lors d’une interview à la chaîne TVN.

« Si chaque Juif avait eu une arme à feu avant la guerre, il n’y aurait pas eu d’Holocauste, » a-t-il dit.

Le politicien a également déclaré que « chaque jeune homme devrait avoir une arme à feu ».

Rappelant que 140 000 Polonais possèdent des armes à feu, il a ajouté : « Avec ces armes vous pouvez tuer, et pourtant personne ne tue ».

Korwin-Mikke est candidat à l’élection présidentielle qui se tiendra en Pologne le 11 mai.