BERLIN – Une synagogue située au Maroc va être restaurée grâce à un projet en partenariat avec le ministère allemand des Affaires étrangères.

La synagogue d’Essaouira est la seconde synagogue à être restaurée grâce à un programme allemand gouvernemental.

L’annonce a été faite mardi alors que l’ambassadeur marocain à Berlin, Omar Zniber, a ouvert une exposition de photographie au centre culturel de l’ambassade. Les photos montrent la communauté juive marocaine des années 1960 ainsi que des synagogues du pays, avant et après leur rénovation.

À l’époque où les photos ont été prises, il y avait encore des dizaines de milliers de juifs au Maroc. Aujourd’hui, la population juive marocaine est estimée à environ 2 500 âmes.

Une conférence sur le patrimoine culturel des juifs marocains s’est déroulée au musée Pergamon de Berlin cette semaine.

Un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a précisé à JTA que la rénovation de la synagogue Simon Attias du XIXème siècle à Essaouira devrait être complétée en 2015. Cette rénovation a lieu grâce à un partenariat avec la Fondation de l’héritage culturel des juifs marocains.

« Avec ce projet, l’office des Affaires étrangères soutient la préservation du patrimoine juif au Maroc, et contribue donc au renforcement de l’identité nationale du pays, » a-t-il indiqué.

Le programme a déjà organisé la restauration de la synagogue Slat al Fassiyin du XVIIème siècle à Fès, qui avait longtemps été utilisée comme fabrique de tapis et ensuite comme ring de boxe. Le site avait fait l’objet d’une cérémonie l’année dernière.

Lors de la cérémonie, le roi marocain Mohammed VI a demandé à ce que toutes les synagogues du pays soient restaurées « pour qu’elle puissent servir non seulement de lieu de culte mais aussi de forums pour le dialogue culturel et pour la promotion de nos valeurs culturelles. »

Jacques Toledan, le président de la Fondation marocaine de l’héritage culturel juif et du musée juif marocain à Casablanca, et Serge Berdugo, le président de l’Union des juifs marocains étaient tous deux présents aux événements de la semaine à Berlin.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est estimé que 265 000 juifs vivaient au Maroc. Vers le milieu des années 1960 plus de 200 000 avaient immigré, la plupart en Israël.