Une campagne de crowdfunding [campagne de financement par le public] dirigée par un professionnel du marketing en ligne israélien veut collecter des fonds pour l’obtention d’informations sur les trois adolescents enlevés.

Le projet vise à recueillir 500 000 shekels pour servir d’incitation aux informateurs de franchir le pas et de fournir des informations sur le sort des jeunes manquants.

Depuis que le projet a été inscrit sur Headstart.co.il vendredi, il a reçu des promesses de dons à hauteur de 21 350 shekels, et doit atteindre son objectif d’un demi-million de shekels pour que les fonds puissent être retirés et utilisés.

Matan Nachmani, 29 ans, qui est à l’origine de la campagne, a déclaré : « J’ai consulté ma famille et mes amis, et nous sommes arrivés à la conclusion qu’une grande récompense financière assurée par les citoyens et les bonnes personnes en Israël et dans le monde, peut servir d’incitation positive pour ceux qui veulent aider à sauver la vie des garçons ».

Celui qui obtiendra le prix sera déterminé par un panel de juges, et doit prouver qu’il ou elle a transmis « des informations fiables et exclusives, qui ont conduit à la localisation, le sauvetage, la libération de nos garçons », a-t-il expliqué.

Nachmani indique qu’il envisage de travailler avec une équipe de bénévoles pour passer le mot sur les médias sociaux, ainsi que faire de la publicité sur les sites web palestiniens et israéliens.

Si personne ne donne d’informations pertinentes, l’argent ira à l’Administrateur général d’Israël pour soutenir des organismes de bienfaisance de l’Etat.

La campagne est menée alors que les forces israéliennes continuent de balayer des zones de la Cisjordanie, principalement les grottes et les puits, cherchant des signes des étudiants disparus Eyal Yifrach, 19 ans, Naftali Fraenkel, 16 ans, et Gil-ad Shaar, 16 ans, qui ont été enlevés le 12 juin.

Même si Israël affirme que le Hamas est derrière l’enlèvement, personne n’a encore revendiqué la responsabilité ou émis des demandes.