Un rabbin éminent du nord d’Israël est accusé de plusieurs chefs d’agression sexuelle. Il a été arrêté à l’aéroport Ben Gurion, mercredi soir, alors qu’il tentait de quitter le pays.

Le rabbin, anonyme, a été accusé mercredi d’avoir agressé sexuellement une femme qui l’avait approché pour recevoir un conseil il y a 13 ans. Mercredi soir, une deuxième plainte d’agression sexuelle a été déposée contre lui.

La police a procédé à l’arrestation du rabbin à l’aéroport pour interrogatoire.

Le rabbin avait récemment démissionné de son poste et quitté sa ville natale de Safed, sous la pression d’un comité de rabbins local.

L’équipe locale de rabbins, dirigée par le grand rabbin de Safed Shmuel Eliyahu, a commencé à enquêter sur l’affaire il y a deux semaines, puis l’a signalé à la police.

« En consultation avec diverses sources, psychologues et professionnels, le rabbin a été prié de démissionner de son rôle de chef de yeshiva, ce qu’il a fait immédiatement, » ont dit les rabbins à la Deuxième chaîne dans un communiqué.

« Il a accepté de quitter la ville jusqu’à la clarification des faits», ont-ils ajouté.

Le rabbin nie toutes les accusations portées contre lui, a déclaré son avocat.

Le rabbin est décrit par les médias comme un kabbaliste populaire, chef de yeshiva, et figure respectée dans la communauté nationale-religieuse d’Israël, qui a également construit des ponts avec le public hassidique.

Les femmes ont contacté le conseil rabbinique il y a environ deux semaines et on leur a demandé de se tourner vers la police, selon Walla.

Eliyahu a déclaré au site de nouvelles que les femmes étaient réticentes. Les rabbins ont alors eux-mêmes contacté la police, mais ont été informés qu’ils ne pouvaient pas déposer plainte au nom des plaignantes, raconte Eliyahu.

« Vu les nombreuses plaintes, nous avons contacté la police cette semaine, de notre propre initiative, et au cours de cette réunion, il est apparu que seulement si les femmes maintiennent que ces actions avaient un aspect criminel et déposaient plainte, une enquête pourrait être ouverte », a expliqué le Grand Rabbin.

Selon la Dixième chaîne, les femmes avaient consulté le rabbin suspect pour un conseil et une bénédiction pour concevoir un enfant.