WASHINGTON – Un rabbin d’Alaska, invité à proposer la prière quotidienne d’ouverture du Sénat, a prié pour que les Etats-Unis mènent le combat contre le terrorisme mondial.

« Accorde, Dieu tout puissant, aux membres du Sénat, qui sont rassemblés ici aujourd’hui, de pouvoir remplir l’une de Tes sept lois, la Loi qui gouverne par des lois justes, comprends que les Etats-Unis ont la capacité de mener le monde entier et d’être un modèle pour répandre et assimiler Tes sept lois, et, agissant ainsi, aient le pouvoir d’apporter la guérison et la paix à un monde en lutte et brisé qui fait face en ce moment au terrorisme et à la violence, » a déclaré le 3 février le rabbin Yosef Greenberg, qui dirige le complexe Habad-Loubavitch d’Anchorage.

Greenberg a décrit la période actuelle comme une période dans laquelle des « personnes malavisées utilisent la religion pour commettre les plus grands crimes contre l’Humanité en poignardant et en tuant des hommes, des femmes et des enfants innocents au Moyen-Orient, en Europe, en Israël, aux Etats-Unis et dans le monde entier ».

La sénatrice Lisa Murkowski (Alaska, parti républicain) avait invité Greenberg à ouvrir la session, a déclaré le rabbin Levi Shemtov, qui dirige le bureau de Washington du mouvement des amis américains des Loubavitch. Chaque jour de session au Sénat, un religieux est invité à lancer la journée de travail avec une prière.

« Cela permet au Sénat d’être réchauffé par un dirigeant spirituel des élus du grand nord », a déclaré Shemtov à propos de l’invitation de Murkowski.

Shemtov a déclaré que l’invocation des « sept lois », les sept lois de Noé applicables, selon la tradition juive, aux juifs et aux non-juifs, était typique d’une prière qu’un rabbin proposerait à une institution avec des membres de différentes religions.

« Une prière proposée par un juif à un public juif se concentrerait plus particulièrement sur un thème juif, a-t-il déclaré. Quand une prière est proposée à une plus large assemblée, un message plus universel est approprié. »