Un rabbin de premier plan du nord d’Israël a été condamné à neuf ans de prison mercredi pour avoir commis des agressions sexuelles à l’encontre de quatre mineurs, notamment en affirmant qu’il avait agi sous les instructions de Dieu.

Le rabbin Yaakov Deutsch de la ville d’Afula a également été condamné à payer des centaines de milliers de shekels d’indemnités à ses victimes, a statué le tribunal de district de Nazareth, dans un jugement prononcé trois ans après que les premières accusations aient été prononcées contre lui.

« Compte tenue de l’importance [du rabbin] aux yeux des victimes, en proie à des actes odieux et humiliants de l’accusé, la mesure de leur traumatisme ne peut être imaginée, » a écrit le juge Tawfic Kteily dans son verdict.

« La confiance que les plaignants avaient placée en l’accusé a été violée, » a-t-il ajouté. « Le dommage est évident dans tous les aspects de leur vie, et risque de se poursuivre plus tard dans leur vie. »

Selon le verdict, Deutsch, figure marquante dans la ville basse Galilée avec de nombreux fidèles, a abusé de sa position pour agresser deux garçons et deux filles, tous mineurs.

Les charges incluent des rapports sexuels illicites, sodomie et attentat à la pudeur contre une jeune fille de 15 ans, à qui il a promis que ses actes ont été menés sous « instruction divine », et qu’ils allaient « la guérir. » Il a en outre déclaré à la victime qu’elle avait été son épouse « dans une vie antérieure. »

« Il a détruit ma fille, » a dit en pleurs le père de la jeune fille à la Deuxième chaîne. « Le rabbin lui a fait du mal et lui a causé un immense prejudice mental. Je l’ai élevée pendant 14 ans et il me l’a prise ».

Deutsch a rencontré une autre de ses victimes, un garçon de 14 ans, lors d’une visite à une tombe d’un sage juif, et l’a invité à son domicile, où il l’a agressé.

L’affaire a été révélée la première fois en 2011, lorsque Deutsch a été détenu par la police.