Des équipes volontaires de recherche et de secours ont retrouvé jeudi matin un étudiant d’une yeshiva de Jérusalem qui avait disparu la veille pendant une randonnée dans le désert de Judée.

Des dizaines de bénévoles avaient rejoint la police, les pompiers et l’armée israélienne dans leur recherche de l’homme de 22 ans, qui s’était éloigné de ses amis, ils s’étaient perdus en randonnant dans le lit asséché de Wadi Og, près de la mer Morte.

L’étudiant retrouvé n’était pas blessé, et a été examiné par un médecin sur une base militaire de la région.

Après s’être perdu mercredi après-midi, le groupe a appelé la police pour demander de l’aide, mais le temps que l’équipe de secours arrive, le jeune homme était introuvable.

Des pompiers, des policiers et des soldats ont ratissé la zone avec des jeeps, des véhicules tous terrains et un hélicoptère dans la nuit de mercredi à jeudi.

Un responsable de la police a indiqué jeudi matin à la radio publique israélienne que les efforts de recherche s’étaient étendus pour inclure un hélicoptère militaire et des dizaines de bénévoles venus du kibboutz d’Ein Gedi, d’Arad et de Cisjordanie.

Les autorités ont précisé que les membres du groupe étaient déshydratés quand ils ont été secourus, et qu’ils avaient eu peur pour la vie de leur ami qui avait disparu.