Un rassemblement a eu lieu à Whitefish, dans le Montana, en signe de solidarité avec la communauté juive qui a été ciblée par un site Internet néo-nazi.

Ce rassemblement qui s’est déroulé samedi était parrainé par l’organisation Love Not Hate, accusée par le Daily Stormer d’avoir menacé la mère du suprémaciste blanc Richard Spencer, qui, comme son fils, est une habitante de la ville
.
Plusieurs centaines de personnes se seraient réunies lors de ce rassemblement – présenté sous l’étiquette d’une fête de quartier – malgré un froid glacial, la température étant tombée au-dessous de zéro degré, selon la Radio Publique du Montana. Cette manifestation a été ponctuée d’interventions de leaders de la ville et de chefs confessionnels, et animée par des chanteurs locaux et des conteurs.

“C’est vraiment une communauté où les voix qui évoquent l’amour et l’acceptation sont bien plus nombreuses que celles qui prônent la haine et la division”, a déclaré Jessica Loti Leferrier, l’une des organisatrices issue du mouvement Love Not Hate, à la Radio Publique de l’état.

Le site internet néo-nazi, the Daily Stormer, avait indiqué la semaine dernière qu’il avait déposé les documents nécessaires à l’autorisation d’une manifestation néo-nazie ayant pour objectif de harceler la communauté juive de Whitefish, dans le Montana.

https://twitter.com/Montana_DSA/status/817906789651869696/photo/1?ref_src=twsrc%5Etfw

La manifestation a été reportée au lundi 16 janvier, date qui correspond à la journée consacrée cette année à Martin Luther King. A l’origine, cet événement sous forme de démonstration de force avait été prévu le 15.

Andrew Anglin, qui dirige le site Internet Daily Stormer, a publié jeudi une photo du dossier de demande d’autorisation rempli. Le bureau du greffier de la ville a indiqué au Forward ne pas avoir reçu de dossier et que les papiers postés sur le site semblaient incomplets.

Anglin a écrit dans un post, jeudi, que des groupes nationalistes du Royaume-Uni, de Suède, de Grèce et de France participeraient à la manifestation. Il a également confirmé qu’ « un représentant du Hamas sera également présent, et fera un discours sur la menace internationale représentée par les Juifs ».

Il a expliqué que les participants défileront dans le centre de Whitefish en direction du Memorial Park, où plusieurs allocutions de divers intervenants auront lieu.

Spencer est le président du National Policy Institute, think-tank suprémaciste blanc. Au mois de novembre, il avait pris la parole lors d’un événement suprématiste organisé à Washington qui voulait saluer l’élection du président élu Donald Trump. S’exclamant “Hail Trump!” des saluts nazis avaient salué son intervention.

Le Daily Stormer avait publié un message sur un blog le mois dernier, demandant à ses suiveurs de “passer à l’action” contre les Juifs de Whitefish en leur écrivant et en les interpellant à l’aide de messages antisémites. La publication clamait que les habitants Juifs de la ville « menacent » l’entreprise de la mère de Spencer dans la municipalité.

Elle contenait de surcroît les noms, les numéros de téléphone et les adresses des habitants Juifs de Whitefish – en plus de leurs pseudonymes sur Twitter et de la photo d’un enfant.

Le post comprenait aussi des photos des résidents juifs de Whitefish arborant des étoiles jaunes. Parmi un certain nombre d’insultes antisémites, le post mettait en garde les lecteurs contre l’utilisation de « la violence ou de menaces de violence ou de quoi que ce soit d’approchant ».

Le président du World Jewish Congress, Ronald Lauder, a pour sa part demandé que les autorités du Montana oppose immédiatement une fin de non-recevoir à une manifestation armée organisée par des néo-nazis dans la ville de Whitefish le 15 janvier, la qualifiant de « rassemblement dangereux et potentiellement mortel qui fait courir des risques à toute l’Amérique ».

“Lorsque des néo-nazis avoués et reconnus annoncent qu’ils prévoient de manifester dans une ville en ayant sur eux des carabines à gros calibre lors d’une action visant ‘les Juifs, les commerces Juifs et ceux qui les soutiennent’, les autorités locales doivent répondre par une vigilance et un signal d’alarme rapides’, a expliqué Lauder dans un communiqué.

“Ce rassemblement franchit la ligne rouge qui sépare la liberté d’expression de l’incitation à la haine. Les intentions de ces néo-nazis ne sont pas seulement d’envoyer un message politique – ils organisent un rassemblement dangereux et potentiellement mortel qui fait courir des risques à toute l’Amérique, y compris à la communauté juive », a-t-il indiqué.

Il y a environ 100 foyers juifs connus à Whitefish et à Kalispell, une ville voisine, qui se situent dans la Flathead Valley.

Des législateurs du Montana et des leaders confessionnels ont émis des communiqués pour soutenir la communauté de Whitefish.

Whitefish a une population d’environ 6 000 habitants à plein temps. La ville accueille également une station de ski sur Big Mountain, appelée Whitefish Mountain Resort.