Mercredi soir la Dixième chaîne a diffusé un extrait d’un récent « rassemblement de l’Etat Islamique » sur le mont du Temple à Jérusalem.

Le reportage, qui sera diffusé en intégralité la semaine prochaine, précise que l’État Islamique a l’intention de se concentrer sur Israël à l’avenir.

Formellement, le rassemblement, en présence de milliers de personnes, a été organisé par le parti Tahrir, que le rapport décrit comme étant la « branche palestinienne » de l’Etat Islamique.

Les orateurs ont été filmés annonçant la libération de Jérusalem et dénonçant la pollution juive de la ville. Plusieurs drapeaux noirs ont été vus dans le film.

Le film a été tourné récemment un vendredi, indique le reportage.

Le journaliste, Zvi Yehezkeli, a déclaré qu’une photographie d’un jeune Palestinien tenant un drapeau de l’EI qui a proliféré sur les médias sociaux au cours de la semaine dernière a été prise à côté de l’endroit où il se tenait.

Yehezkeli a affirmé qu’il s’attendait à être arrêté par la police israélienne alors qu’il tentait d’entrer sur le mont du Temple à une heure de prières musulmanes, et que c’était effrayant d’être sur la place tandis que le rassemblement avait lieu.

Il a affirmé que l’Etat Islamique « frappait maintenant à la porte de la Jordanie et avait marqué « Palestine » comme la prochaine cible sur la liste ».

Le groupe a fait des gains importants en Syrie et en Irak, où il a été la cible des frappes aériennes américaines.

Mercredi, un porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères a écrit sur ​​Twitter que Steven Sotloff, un journaliste américain décapité par l’EI dans une vidéo publiée un jour plus tôt, était de nationalité israélienne. Le ministère des Affaires étrangères a refusé de confirmer l’information.

Sotloff, un Juif originaire de Miami et le petit-fils de survivants de la Shoah, était arrivé en Israël en 2008 pour poursuivre des études de premier cycle au Centre interdisciplinaire d’Herzliya.

Un jeune adolescent tient un drapeau de l'Etat islamique sur le mont du Temple (Crédit : Facebook)

Un jeune adolescent tient un drapeau de l’Etat islamique sur le mont du Temple (Crédit : Facebook)