Un responsable de l’armée israélienne a défendu l’utilisation du système de défense anti-missile Arrow pour intercepter les lances-missiles anti-aériens syriens qui visaient l’aviation israélienne alors qu’elle a mené ses frappes sur le Hezbollah, en Syrie, durant le week-end.

« Nous avons déterminé que l’État d’Israël fait l’objet d’une menace balistique », a déclaré Tzvika Haimovich, chef du Commandement de la Défense aérienne.

« Les règles et les directives sont claires : neutraliser et intercepter toutes les menaces qui mettent en danger la vie des Israéliens ».

L’armée a essuyé des critiques pour avoir utilisé le système Arrow pour abattre des missiles anti-aériens au moyen d’un système conçu pour intercepter des missiles balistiques en dehors de l’atmosphère.