Des familles d’ascendance juive de Kaifeng, en Chine, célébreront Pessah avec un seder traditionnel pour la première fois depuis des générations.

Une communauté juive  de commerçants a été retrouvée. Elle remonte à presque 1 000 ans en arrière.

Tzuri (Heng) Shi, un membre de la communauté qui s’est officiellement reconverti au judaïsme et habite en Israël, rendra visite à sa communauté et se chargera d’organiser le seder.

Le matériel et la nourriture nécessaires pour Pessah seront expédiés pour l’occasion. Le colis comprendra des Haggadot [récits de la sortie d’Egypte] en hébreu et chinois, des matsot et d’autres nourritures casher pour Pessah.

Le seder devrait accueillir quelque 100 personnes de la communauté, selon Shavei Israël. Cette organisation, qui travaille avec des groupes de « Juifs cachés » du monde entier, finance l’événement.

Des membres de la communauté juive de Kaifeng participent à un événement (Crédit : capture d'écran Youtube)

Des membres de la communauté juive de Kaifeng participent à un événement (Crédit : capture d’écran Youtube)

Les érudits pensent que la communauté juive de Kaifeng a été fondée au VIIIème ou au IXème siècle par des commerçants juifs iraniens ou irakiens qui empruntaient la Route de la soie.

Elle aurait réuni quelque 5 000 membres à son apogée. La communauté comprenait une synagogue, un rabbin, des institutions éducatives et un cimetière juif.

La communauté s’est réduite avec le temps en raison de mariages mixtes et de conversions à l’islam et au christianisme. Elle avait presque disparu à la moitié du XIXème siècle.

Cependant, des descendants de ces familles juives, identifiables par leurs noms remontant au Moyen-Âge, ont préservé une identité et des coutumes juives.

Au cours des dernières années, certains membres de la communauté de Kaifeng ont retrouvé leurs origines juives et leurs liens avec Israël, selon Michael Freund, qui dirige Shavei Israël. La communauté juive de Kaifeng s’élève à quelque 1 000 individus.

« Au cours des dernières années, de nombreux membres de la communauté ont commencé à explorer leurs origines, en partie grâce à Internet, qui leur a ouvert une fenêtre sur de nouveaux mondes, et leur a donné accès à des informations concernant le judaïsme et Israël, auparavant inaccessibles, » indique Freund.

Quelques membres de la communauté se sont officiellement convertis au judaïsme et ont déménagé en Israël au cours des dernières années, dont sept hommes qui ont complété leur processus de conversion en 2013 et un groupe de quatre femmes en 2007.