Un site internet suprématiste blanc a appelé ses lecteurs à « troller » les habitants juifs de Whitefish, dans le Montana, où habite Richard Spencer, meneur du mouvement suprématiste blanc.

Le Daily Stormer, une publication suprématiste blanche, a publié vendre un appel « à l’action » contre les juifs de Whitefish, en leur écrivant et en les appelant pour les inonder de messages antisémites. L’article comprend les noms, numéros de téléphones et adresses des habitants juifs de Whitefish, en plus des comptes Twitter et de la photo d’un enfant.

Le post comprend aussi des photos des habitants juifs de Whitefish, qui portent une étoile jaune. En plus de nombreuses insultes antisémites, le post prévient ses lecteurs contre l’utilisation de « violences ou menaces de violences ou quelque chose de ce genre ».

L’article affirme que les habitants juifs ont « menacé » le magasin de la mère de Spencer.

Spencer est le président du National Policy Institute, un groupe suprématiste. Le mois dernier, il a donné un discours pendant une conférence à Washington, D.C., pour célébrer la victoire du président américain élu Donald Trump. Pendant l’évènement, Spencer a dit « Heil Trump ! » et a été accueilli par des saluts nazis.

Un homme réalise un salut nazi à l'université Texas A&M, pendant que le leader de la droite alternative, Richard Spencer, prononce un discours, le 6 décembre 2016. (Crédit : Ricky Ben-David/Times of Israel)

Un homme réalise un salut nazi à l’université Texas A&M, pendant que le leader de la droite alternative, Richard Spencer, prononce un discours, le 6 décembre 2016. (Crédit : Ricky Ben-David/Times of Israel)

L’un des habitants juifs de Whitefish cité par le Daily Stormer, la rabbin France Green Roston, est membre de Love Lives Here (l’amour vit ici), une association locale de lutte contre les discriminations. Roston, qui a emménagé avec sa famille à Whitefish depuis le New jersey en 2014, a déclaré à CNN que « Whitefish est plus grand que Richard Spencer. »

« Il n’est pas puissant, a-t-elle déclaré. Il répand simplement un message de haine. Et nous devons continuer à le dénoncer, et montrer que cela ne représente pas notre pays, et certainement pas cette communauté. »

La municipalité de Whitefish, qui compte 6 000 résidents permanents, a rejeté les idées de Spencer. Récemment, le conseil municipal a relu une ordonnance anti-discrimination votée à l’unanimité en 201, qui soutient « la dignité, la diversité, et l’inclusion de tous ses habitants et visiteurs, et condamne les idéologies, les philosophies et les mouvements qui nient l’égalité des droits et les opportunités des êtres humains, et défient nos libertés constitutionnelles accordées par les Etats-Unis et l’état du Montana. »

Steve Daines, sénateur républicain du Montana, a déclaré dimanche sur Twitter que l’article antisémite était « repoussant ».

Des collègues de Roston de tout le pays ont inondé sa page Facebook de messages de soutien. « Chers amis, merci pour vos messages d’amour et de soutien, a-t-elle répondu lundi. Je m’émeus facilement jusqu’aux larmes ces derniers jours, et je suis incroyablement émue par nos amis qui s’opposent à la haine. »