Un soldat druze du nord d’Israël est inculpé pour avoir transmis des informations militaires sensibles à la Syrie.

Le caporal Halal Halabi originaire de Daliyat al-Karmel est accusé d’avoir précisé à Sidqi al-Maqt, 48 ans – qui a passé 27 ans dans une prison israélienne pour des accusations de terrorisme et qui a été inculpé la semaine dernière pour espionnage – où se déroulaient les exercices de l’armée à la frontière syrienne, a annoncé la Deuxième chaîne.

Maqt aurait ensuite remis cette information au gouvernement syrien.

Le soldat est inculpé pour « communication de renseignements secrets et aide à l’ennemi ».

Selon le reportage, Maqt s’est rendu à la base militaire où le soldat était en poste le 15 février et lui a expliqué qu’il souhaitait écrire un article sur l’activité de Tsahal dans la région.

Au cours de cette rencontre, un homme qui est arrivé avec Maqt a filmé la région. Le lendemain, les deux intéressés ont communiqué par téléphone et Halabi lui a donné des renseignements plus précis sur la formation de l’armée et l’a invité à venir regarder les exercices.

Le chef de la municipalité de Daliyat al-Karmel a indiqué à la Deuxième chaîne que le soldat a été dupé et n’a probablement pas dû comprendre les implications de ses actes.