Un officier de l’armée israélienne a été légèrement blessé mardi par des tirs venus du côté syrien du plateau du Golan, a indiqué l’armée en parlant d’une attaque délibérée.

« Durant une activité de routine de la force de défense israélienne sur le plateau du Golan, des tirs ont visé » une patrouille, a expliqué l’armée dans un communiqué. « Un officier a été légèrement blessé ».

Un porte-parole de l’armée, le lieutenant-colonel Peter Lerner, a précisé à l’AFP qu’il s’agissait de « tirs directs ».

La partie israélienne du Golan est régulièrement frappée par des projectiles venus du côté syrien, où les combats font rage entre l’armée syrienne d’un côté et de l’autre les rebelles et des djihadistes.

Israël et la Syrie restent officiellement en état de guerre, mais la ligne de cessez-le-feu était considérée comme relativement calme avant l’éclatement de la guerre en Syrie il y a quatre ans.