Un soldat israélien a été légèrement blessé dans une attaque à la voiture bélier en Cisjordanie vendredi matin, a annoncé l’armée.

L’incident a eu lieu au carrefour Gush Etzion, situé sur le grand axe qui traverse la Cisjordanie du nord au sud et qui relie Jérusalem et Hébron. L’assaillante palestinienne a été abattue par les soldats présents sur place, a déclaré dans un communiqué un porte-parole de l’armée israélienne. Un couteau a ensuite été retrouvé dans sa voiture.

Elle avait dirigé son véhicule contre un groupe de soldats israéliens stationnés au Carrefour, blessant légèrement l’un d’entre eux.

La victime a environ 20 ans et souffre d’une blessure à la jambe. Il a été emmené au centre médical Shaare Zedek de Jérusalem, selon le service de premier secours Magen David Adom (MDA).

« Une équipe médicale de l’armée lui a donné les premiers soins. Nous l’avaons mis à bord de l’ambulance et emporté à l’hôpital. Il était dans un état stable, en assez bonne condition » a déclaré Elihu Bedil, de MDA.

Pendant la fouille de la voiture, les soldats ont trouvé un couteau derrière le volant, indiquant que l’assaillante a également pu prévoir de poignarder des Israéliens.

Un couteau trouvé dans la voiture utilisée par une Palestinienne pour une attaque à la voiture bélier contre des soldats israéliens au carrefour Gush Etzion, en Cisjordanie, le 4 mars 2016. (Crédit : parte-parole de l'armée israélienne)

Un couteau trouvé dans la voiture utilisée par une Palestinienne pour une attaque à la voiture bélier contre des soldats israéliens au carrefour Gush Etzion, en Cisjordanie, le 4 mars 2016. (Crédit : parte-parole de l’armée israélienne)

Le carrefour Gush Etzion a vu une recrudescence d’attaques, beaucoup ciblant des soldats stationnés à l’intersection.

En novembre 2015, l’adolescent américain Ezra Schwartz a été tué dans une attaque terroriste sur le site, avec un enseignant israélien, Yaakov Don, et un résident de Hébron, Shaadi Arfa. Ce mois-ci, Hadar Buchris, 21 ans, a également été poignardé à mort sur le site, qui a été renforcé par une présence militaire massive ces derniers mois.

La semaine dernière, Eliav Gelman, 30 ans, a été tué au carrefour par une balle perdue de l’armée israélienne pendant une attaque au couteau palestinienne.

Vingt-neuf Israéliens et trois étrangers ont été assassinés pendant la vague de violence et de terrorisme palestinien depuis octobre. Presque 170 Palestiniens ont également été tués – les deux-tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec des troupes, selon l’armée israélienne.

Jeudi, deux policiers avaient été légèrement blessés dans deux attaques différentes, l’une à main armée et l’autre au couteau, en Cisjordanie.

La veille, deux adolescents palestiniens s’étaient introduits dans l’implantation d’Eli et avait poignardé un homme devant sa maison avant d’être abattus. Quelques heures après, deux soldats israéliens avaient été légèrement blessés dans une attaque au couteau à l’entrée de l’implantation de Har Bracha, au sud de Naplouse, quand deux assaillants ont attaqués les soldats dans la cabine du garde de l’implantation, avait annoncé l’armée israélienne.

L’AFP a contribué à cet article.