La quinzi§me journée de l’opération Bordure protectrice a été encore longue et éprouvante. Les tirs de roquettes n’ont pas arrêté, Israël continue de faire la guerre aux tunnels terroristes à Gaza pour ramener le calme.

Le bilan des pertes humaines côté palestinien a dépassé les 600, selon les chiffres des secours palestiniens à Gaza. Côté israélien, les troupes ont perdu deux autres soldats lors des combats menés dans l’enclave côtière.

Les efforts diplomatiques se sont poursuivis avec l’arrivée du secrétaire général de l’ONU Ban ki-Moon et celle de John Kerry, le secrétaire d’Etat américain dans la région. Or, l’Egypte n’a toujours pas changé d’avis vis-à-vis de l’ouverture du passage de Rafah que le Hamas exige.

Pour Netanyahu et son équipe, tant que le calme n’est pas restauré avec « certitude », l’opération continuera, et ce en dépit des pertes humaines.

Les Européens ont beaucoup réagi aujourd’hui. La France a autorisé une manifestation, en s’assurant que ce n’était pas le m^me collectif qui demandait à manifester pour Gaza – cherchant à éviter de nouveaux actes antisémites – dénoncés par le Premier ministre Manuel Valls et son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Celui-ci a rejoint ses homologues italien et allemand au sein d’une déclaration commune. La Grèce, l’Irlande, l’Australie, ont manifesté pour Gaza.

Des compagnies de vol aériennes américaines d’abord puis européennes ont annulé ou suspendu des vols en provenance ou à destination d’Israël, par « mesure de sécurité pour les passagers ».

Enfin, des roquettes ont encore été trouvées dans un établissement scolaire de l’UNWRA, organe onusien créé pour les enfants de la bande de Gaza. Le Canada a demandé une enquête – reste à savoir si l’UNWRA va les retourner « aux autorités locales » comme cela a été le cas pour les premières qui avaient retrouvées, d’après Israël.

Pour revoir les événements d’hier, cliquez ici.
Vous pouvez être alerté en suivant la page Twitter : TOIalertFR

Fin du direct

L’armée poursuit ses efforts pour identifier le corps du soldat disparu « au combat »

Deux jours après l’annonce du Hamas qu’il a enlevé un soldat de Tsahal, l’armée israélienne dit que le corps de l’un des sept soldats qui étaient dans un véhicule blindé qui a été détruit dans une attaque dimanche matin n’a pas été identifié parmi les restes des corps récupérés à partir des lieux du crime.

Ce qui suit est une déclaration de l’Unité du Porte-parole de l’armée israélienne :

« Dans les premières heures du dimanche 20 juillet 2014 un véhicule blindé transportant sept soldats de la Brigade Golani a été gravement endommagé dans la bataille.

La nuit dernière, les sept familles de soldats qui ont été impliqués dans l’incident ont été informés sur les circonstances de l’attaque.

Le processus d’identification de six soldats tués a été menée et a été confirmée. Les efforts visant à identifier le septième soldat sont en cours et n’ont pas encore été probants. »

L’armée israélienne souligne qu’il y a peu de chance que le soldat a survécu à l’attaque.

Le Hamas et d’autres groupes terroristes sont aussi connus pour arracher les restes des corps des soldats de Tsahal pour les échanger contre des prisonniers vivants.

6 noms des soldats tués dimanche, sur 7

L’armée publie les noms des six soldats tués Golani dimanche lorsque leur véhicule blindé de personnel a été touché par un missile anti-char ont été libérés. Ils sont:

– Sgt. Max Steinberg, 24 ans, de Beer Sheva.

– Staff Sgt. Shachar Tase, 20 ans, de Pardesiya.

– Sgt. Daniel Pomerantz, 20 ans, de Kfar Azar.

– Sgt. Shon Mondshine, 19 ans, de Tel Aviv.

– Sgt. Ben Oanounou, 19 ans, de Ashdod.

– Staff Sgt. Oren Noach, 22 ans, de Hoshaya.

Ban ki-Moon en Israël à 14H

Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, qui est actuellement au Caire pour tenter de négocier un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas, devrait atterrir à Tel Aviv aujourd’hui à 14h00, directement au siège du ministère de la Défense pour une rencontre avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

Dans l’après-midi, M. Ban se rendra à Ramallah pour des réunions avec la direction de l’Autorité palestinienne.

Demain matin, il est prévu qu’il rende visite au président sortant Shimon Peres à Jérusalem, suivie par des réunions avec le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, la ministre de la Justice, Tzipi Livni, et le leader de l’opposition Isaac Herzog.

– Raphaël Ahren

9 traités pour choc, légères blessures dans le centre d’Israël

Les équipes du Magen David Adom de Petah Tikva et Yehud, à l’est de Tel Aviv, traitent actuellement quatre personnes blessées en courant rejoindre l’abri alors que les sirènes ont retenti dans la ville plus tôt.

Les infirmiers traitent également 5 personnes qui ont souffert de choc.

Le Dôme de fer a intercepté une roquette au-dessus d’Ashkelon

Le système de défense Dôme de fer a intercepté une roquette au dessus d’Ashkelon.

L’interception intervient quelques minutes après que la sirène d’alerte se font entendre dans les villes d’Ashkelon et Ashdod.

Israël a empêché un transfert d’armes en provenance de Jordanie

Israël a empêché dans la nuit de lundi à mardi un transfert d’armes en provenance de Jordanie, selon l’armée israélienne.

« Des forces de l’armée israélienne ont empêché un transfert d’armes en provenance de Jordanie dans la région de la mer Morte », a déclaré à l’AFP mardi une porte-parole de l’armée, sans donner plus de détails.

Le général Moti Almoz, porte-parole de l’armée israélienne, a déclaré à la radio militaire qu’un bateau avait été intercepté près de la mer Morte, sans donner de détails sur le contenu de la prise.

2 soldats grièvement blessés dans un accident de grenade

L’armée israélienne affirme que 2 soldats ont été grièvement blessés dans l’explosion d’une grenade à main en dehors de la bande de Gaza, tôt jeudi.

L’armée explique que l’incident près du carrefour Magen était apparemment un accident.

Les deux blessés ont été évacués à l’hôpital Soroka à Beer Sheva.

Al-Jazeera annonce que l’armée israélienne tire sur ses bureaux de Gaza

Après que deux coups de semonce de l’armée israélienne auraient été tirés sur leurs bureaux à Gaza City, les reporters d’Al-Jazeera évacuent l’immeuble.

Une maison de Yehud directement touchée par une roquette de Gaza

Une roquette touche une maison à Yehud, à l’est de Tel Aviv, causant des dommages importants à la structure. Les premiers rapports ne précisaient pas s’il s’agissait seulement de débris ayant frappé la maison.

On parle de deux personnes légèrement blessées, toutefois selon d’autres sources, elles n’ont pas été physiquement touchées, seulement traitées pour anxiété.

Tsahal révèle le nom du 2e soldat tué lundi après-midi

L’armée israélienne annonce le nom du deuxième soldat tué en action hier après-midi, le premier sergent Ohad Shemesh, 27 ans, de Beit Elazari près de Rehovot.

Le premier soldat a été identifié plus tôt comme être Oded Ben-Sira, 22 ans, de la communauté nord de Nir Etzion.

Les funérailles de Ohad Shemesh aura lieu le mardi après-midi à 15h30 au cimetière militaire à Mazkeret Batya.

Trois soldats ont été grièvement blessés durant la nuit, tandis que quatre ont subi des blessures légères dans des combats avec le Hamas, dit l’armée israélienne.

Un Commandant Golani retourne à Gaza après une blessure

Le lieutenant-colonel Ghassan Alian, qui a été blessé dans la bande de Gaza dimanche, a été libéré de l’hôpital Soroka de Beer Sheva.

Alian, qui a été blessé au visage lors d’un échange de tirs avec des Palestiniens armés, dit-il, a l’intention de retourner dans son unité de commandement avec ses soldats et continuer la bataille contre le Hamas à Gaza.

Les Maldives annulent trois traités bilatéraux avec Israël

Les Maldives annulent trois accords bilatéraux avec Israël et appellent au boycott des produits israéliens en signe de protestation contre l’opération Bordure Protectrice.

La délégation maldivienne auprès des Nations Unies à New York a informé des diplomates israéliens qu’elle a reçu l’instruction de suspendre des accords en matière d’éducation et sciences, de médecine, et tourisme, selon les informations d’un responsable du ministère israélien des affaires étrangères données au Times of Israel. Aucune explication n’a été donnée pour le changement de position a expliqué le responsable, mais il semble certain que les démonstrations anti-israéliennes ont poussé le gouvernement du petit Etat insulaire à prendre ce qui s’apparente à des mesures symboliques.

Selon des médias locaux, le gouvernement de Malé boycotte également l’import de marchandises israéliennes, mais reconnaît que cette initiative, aussi, est largement « symbolique ».

« Même si ce que nous faisons est insignifiant ou symbolique, la manière dont cela est perçu est importante. Le message que nous voulons transmettre est que nous sommes avec le peuple Palestinien » dit Dunya.

« Le Président (Abdulla) Yameen et les citoyens Maldiviens sont avec le peuple Palestinien » explique aux journalistes, le Ministre des affaires étrangères des Maldives Dunya Maumoon. « Je ne pense pas que les Maldiviens veulent de l’aide d’Israël ou maintenir des relations avec Israël. Donc à partir de maintenant, les accords ont été annulés ».

La République des Maldives, une petite île musulmane au sud-ouest du Sri Lanka n’a pas de relations diplomatiques avec Israël. Seulement, jusqu’à il y a quelques années, des relations bilatérales se sont développées de manière de plus en plus cordiale. En février 2012, le gouvernement de Malé a été déposé par ce que les observateurs ont appelé un coup d’Etat politique. Mohamed Nasheed – le premier Président démocratiquement élu du pays, connu pour ses positions pro-israéliennes – a été déchu et remplacé par des islamistes radicaux.

– Raphael Ahren

Sirènes ont été entendues dans les villes du Néguev occidental

Les sirènes d’avertissement se font entendre dans la région de Ramat Negev qui comprend les villes de Yeruham et Mitzpe Ramon.

Le nombre de roquettes lancées n’est pas encore clair.

Voir : des terroristes du Hamas utiliser une ambulance

Les 6 soldats tués et identifiés par l’armée sur les 7

Herzog salue la conduite de l’opération par le gouvernement

Le leader de l’opposition, Isaac Herzog, dit que les tunnels transfrontaliers creusés par le Hamas ont été construits pour réaliser « les attaques terroristes inimaginables » et leur destruction « supprime la menace sur des dizaines de milliers de citoyens israéliens. »

Vingt-trois de ces tunnels ont été découverts par les troupes de Tsahal opérant dans la bande de Gaza au cours des derniers jours.

Herzog raconte à la Dixième chaîne qu’Israël doit dicter les termes d’un cessez-le feu avec le Hamas, ajoutant qu’il croit que la trêve est à portée de main, au vu des efforts internationaux intenses pour restaurer le calme.

« Nous aurons besoin de démilitariser la bande de Gaza et aider Abou Mazen à reconstruire », ajoute Herzog, se référant au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas.

Le chef du parti travailliste dit qu’il est en contact régulier avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et qualifie la conduite de l’opération Bordure protectrice par le gouvernement de « raisonnable. »

Le chef du parti Haavodah, Isaac Herzog (Crédit : Flash 90)

Le chef du parti Haavodah, Isaac Herzog (Crédit : Flash 90)

Une psychologue arabe virée pour s’être réjouie de la mort des soldats israéliens

Un psychologue de Lod licencié pour avoir posté un message réjouissant sur les décès de soldats

Un travailleur arabe à la municipalité de Lod a été congédié pour un post sur Facebook dans lequel elle exprimait sa joie devant la mort de soldats israéliens dans la bande de Gaza, a rapporté la Dixième chaîne.

La femme, une psychologue qui a travaillé au département de l’éducation de la municipalité, a répondu à un post sur la mort de 13 soldats dans la bataille de dimanche, écrivent : « LOL, 13. Qu’il y en ait beaucoup plus, Amen. »

Le maire de Lod Yair Revivo a alors décidé de la congédier parce que le post avait franchi une ligne rouge.

Revivo dit comprendre les sentiments des Arabes israéliens « de parenté avec les résidents de la bande de Gaza, » mais quand un citoyen israélien est heureux de la mort de nos soldats martyrs, qui ont donné leur vie pour protéger le pays et empêcher le tir de roquettes de s’abattre sur les Juifs et les Arabes – ça, nous ne pouvons pas l’accepter ».

Six Palestiniens tués dans des frappes à Gaza

Six Palestiniens, dont trois femmes, l’une enceinte, et un enfant, ont été tués mardi dans des frappes israéliennes sur la bande de Gaza au 15e jour de l’offensive d’Israël contre le Hamas, ont annoncé les secours palestiniens.

La femme enceinte a été tuée dans une frappe à Beit Hanoun, au nord de l’enclave, près de la frontière israélienne, en même temps qu’une fillette de quatre ans, selon la même source.

Deux autres femmes, âgées de 50 et 70 ans, sont mortes dans un bombardement à Zeitoun, un quartier du sud de la ville de Gaza, selon Achraf al-Qoudra, le porte-parole des secours palestiniens. Enfin, deux hommes ont péri à Al-Qarara, sans le sud du territoire, a-t-il ajouté.

– AFP

L’armée révèle le nom du soldat disparu

L’armée israélienne déclare que le soldat manquant qui est censé être mort dans la bande de Gaza dimanche, dont le corps n’a pas encore été identifié, est celui d’Oron Shaul, 19 ans, de Poria.

Shaul et six autres soldats étaient dans un véhicule blindé qui a été touché par un missile anti-char dimanche, mais tandis que les autres ont été identifiés parmi les restes des dépouilles récupérées sur le lieu de l’attaque, celui de Shaul ne l’a pas été.

Le Hamas a affirmé dimanche avoir enlevé Shaul et a même révélé son nom. Les responsables israéliens pensent que des hommes armés ont peut-être tout simplement récupérés certains éléments d’identification sur la scène après l’attaque.

L’enquête de l’armée est en cours.

Le nombre de Palestiniens tués à Gaza passe à 600

Le nombre de Palestiniens tués au cours de l’opération d’Israël contre le Hamas dans la bande de Gaza est passé à 600, selon un porte-parole du ministère de la Santé de Gaza.

D’après Ashraf al-Qudra, 604 personnes ont trouvé la mort depuis le début de l’opération Bordure protectrice qui dure depuis 14 jours. Quarante-six personnes ont été tuées aujourd’hui.

Il ajoute que 3 700 personnes ont été blessées.

La famille du soldat manquant : Il n’est pas mort tant qu’il n’y a pas la preuve

Un représentant de la famille d’Oron Shaul, le soldat disparu à Gaza depuis dimanche, dit que la famille ne considère pas Oron mort aussi longtemps que l’armée israélienne ne possède pas de preuves concluantes qu’il a été tué.

Shaul et six autres soldats étaient dans un véhicule blindé qui a été touché par un missile anti-char le dimanche, mais tandis que les autres ont été identifiés parmi les restes récupérés sur les lieux du crime, Shaul ne l’a pas été.

« En ce qui nous concerne, tant que les examens ne sont pas terminés, aussi longtemps que l’armée israélienne continue de travailler et qu’il n’y a pas de résultats concluants sur la question – dans la mesure où la famille est concernée Oren n’est pas mort, » a confié Rachel Gazit aux journalistes. « Il est important pour nous de dire cela. »

Gazit ajoute que la famille est régulièrement mise à jour par l’armée israélienne.

Des sirène d’alerte retentissent à Beer Sheva

Les sirènes d’alerte ont été entendues dans la ville de Beer Sheva au Néguev.

Une roquette a été abattue par le Dôme de fer, deux roquettes sont tombées sur des espaces ouverts. Il n’y a eu aucun blessé.

Les plages de Tel Aviv auraient été fermées

Les plages de Tel Aviv auraient été fermées, car des débris sont tombés sur la plage.

Le soldat israélien dont le Hamas a revendiqué le rapt est mort

Israël a annoncé mardi que le soldat dont l’enlèvement avait été revendiqué par le Hamas à Gaza était mort, précisant ne pas avoir encore identifié ses restes, les médias locaux affirmant qu’une partie de son corps serait entre les mains du mouvement islamiste.

« Le sergent Oron Shaul, un soldat de la brigade Golani âgé de 21 ans et originaire de Proria est le soldat dont le processus d’identification n’a pas été achevé », a indiqué l’armée dans un communiqué.

Plus tôt, l’armée avait indiqué que parmi les 13 soldats tués dimanche, sept l’avaient été dans une attaque contre leur véhicule blindé mais que le corps de l’un d’entre eux n’avait pu être identifié.

Selon la presse israélienne, le corps de ce septième soldat ou une partie de sa dépouille a pu être pris par les combattants du Hamas, qui avait annoncé il y a deux jours avoir capturé un militaire israélien, donnant son identité, Oron Shaul, et son numéro de matricule.

L’ambassadeur israélien à l’ONU Ron Prosor avait démenti dimanche soir l’enlèvement d’un soldat israélien, affirmant que « ces rumeurs sont fausses ».

Les soldats israéliens portent des plaques autour du cou et dans une botte pour permettre leur identification.

Les sept soldats ont été pris sous le feu alors qu’ils circulaient dans un véhicule blindé dimanche. L’armée avait annoncé que ce jour-là 13 soldats de la brigade Golani avaient été tués.

Depuis le début de l’offensive terrestre jeudi dernier, 27 soldats ont été tués, le bilan le plus lourd pour l’armée depuis sa guerre de 2006 contre le Hezbollah libanais.

– AFP

Les troupes tuent un homme armé dans le nord de Gaza

Le porte-parole de l’armée israélienne affirme qu’un terroriste a ouvert le feu sur des soldats dans le nord de la bande de Gaza.

Les forces de l’armée ont riposté et tué l’attaquant.

Un dirigeant du Hamas dit que le groupe a Oron Shaul

Husam Badran, un dirigeant du Hamas, affirme en hébreu dans une vidéo diffusée sur la télévision israélienne que le soldat israélien porté disparu,Shaul Oron, a été capturé par l’organisation terroriste.

 » A tout le peuple d’Israël », a harangué Badran. « Votre gouvernement est responsable du sang [versé par] ces soldats. Shaul Oron est entre nos mains ».

Selon l’armée israélienne, Shaul et six autres soldats étaient dans un véhicule blindé qui a été touché par un missile anti-char dimanche, mais tandis que les autres ont été identifiés parmi les restes récupérés sur le lieu de l’attaque, celui de Shaul ne l’a pas été.

Le Hamas a affirmé dimanche avoir enlevé Shaul et a même révélé son nom.

Les responsables israéliens pensent que des hommes armés ont peut-être tout simplement récupérés certains éléments d’identification sur la scène après l’attaque.

L’enquête de l’armée est en cours.

Deux soldats de l’opération à Gaza hospitalisés

Selon Walla, l’armée a évacué deux soldats de Gaza au centre médical Soroka de Beer Sheva.

Les deux soldats ont été blessés au combat à Gaza. L’un est dans une conditin moyenne, tandis que l’autre est légèrement blessé.

Cinq soldats transportés à l’hôpital de Beer Sheva

L’armée évacue cinq soldats à l’hôpital Soroka de Beer Sheva, selon Walla.

Trois sont dans un état grave et ont été transférés au service de chirurgie orthopédique. Les deux autres ont subi des blessures mineures.

Il y a maintenant 54 soldats à l’hôpital Soroka. Deux sont en réanimation.

Le père d’Adi Avitan rend visite à la famille d’Oron Shaul

Yaakov Avitan, le père d’Adi Avitan, a rendu visite à la famille Shaul pour offrir son soutien, rapporte NRG.

Adi Avitan avait été pris en otage lors d’une embuscade du Hezbollah lorsqu’il servait à la frontière libanaise en 2000.

Il a été tué pendant ou peu de temps après son enlèvement.

Le corps d’Adi Avitan a finalement été rendu avec ceux de deux autres soldats de l’armée israélienne.

Un civil israélien, Elhanan Tannenbaum, retenu en otage aussi a été rendu en vie en échange de 400 prisonniers palestiniens et une trentaine de prisonniers libanais.

Alerte à Beer Sheva

Les sirènes d’alerte retentissent à Beer Sheva et dans la région environnante alors qu’une pluie de roquettes visibles est tirée de la bande de Gaza.

Netanyahu et Ban Ki-Moon tiennent une conférence de presse

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui a atterri en Israël aujourd’hui à 14 heures, et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu tiennent une conférence de presse conjointe à 16 heures à Tel Aviv.

Ban Ki-moon tente de négocier un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.

Dans l’après-midi, il se rendra à Ramallah pour une réunion avec la direction de l’Autorité palestinienne.

Demain matin, il est prévu qu’il rende visite au président sortant Shimon Peres à Jérusalem.

Cette rencontre sera suivie de réunions avec le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman, ministre de la Justice, Tzipi Livni, et le leader de l’opposition Isaac Herzog.

Condoléances à la famille de Jordan Bensemhoun, franco-israélien tué

« C’est avec une profonde tristesse que l’Ambassade de France en Israël a appris la mort de Jordan Benshemoun, 22 ans, sergent-chef de l’unité d’élite « Egoz » au sein de la brigade Golani, dans le cadre de l’opération Bordure Protectrice à Gaza.

Alors que Jordan sera enterré ce soir, nous tenons à adresser à sa famille ainsi qu’à ses proches, nos plus sincères condoléances,  » a déclaré l’ambassade de France en Israël, dans un communiqué.

Un soldat israélien tué dans les combats à Gaza

L’armée israélienne a révélé le nom d’un soldat tué lors des combats à Gaza ce matin : Sergent-chef Evyatar Turgeman, 20 ans, de Beit Shean.

Turgeman est le 28ème soldats décédés depuis le début du conflit il y a plus de deux semaines. Il est la 30ème victimes israéliennes – civils et militaires inclus.

Bennet ne veut pas de cessez-le-feu

Le ministre de l’Economie, Naftali Bennett, a exprimé son opposition à tout cessez-le-feu : « Nous payons un prix élevé et nous n’allons pas faire le travail à moitié ».

Le ministre de l'Economie, Naftali Bennett, lors d'une session plénière de la Knesset pour discuter du projet de loi de conscription universelle, le 11 mars 2014 (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Le ministre de l’Economie, Naftali Bennett, lors d’une session plénière de la Knesset pour discuter du projet de loi de conscription universelle, le 11 mars 2014 (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

Nouvelle manifestation sous haute surveillance à Paris cet après-midi

Mercredi, les manifestants défileront pour demander un cessez-le-feu.
Les autorités françaises ont autorisé cette fois la manifestation qui ne semble pas cette fois tendre à une manifestation antisémite, comme à Sarcelles.

Moshe Yaalon : encore 1 à 2 semaines

L’armée israélienne a besoin de 1 à 2 semaines pour achever ses travaux dans la bande de Gaza, indique un haut responsable militaire sur la Deuxième chaîne. Les efforts internationaux pour négocier un cessez-le s’intensifient.

Le dimanche, le ministre de la Défense Moshe Yaalon a promis que la plupart des tunnels utilisés par le Hamas seraient « détruits dans les deux ou trois prochains jours. »

Netanyahu rend visite aux soldats blessés

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu explique aux diplomates étrangers en poste en Israël qu’il attend d’eux non seulement leur soutien mais aussi qu’ils prennent une « position éthique contre une organisation terroriste qui nous attaque ».

« Toute démocratie ferait la même chose qu’Israël » a-t-il affirmé aux dizaines d’ambassadeurs étrangers présents lors de sa visite à l’hôpital Barzilai d’Ashkelon.

Dans la matinée, le Premier ministre a parle avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe et la représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères, Catherine Ashton. Il leur a affirmé que la communauté internationale devait travailler à la démilitarisation de la bande de Gaza.

À l’hôpital, Netanyahu a rendu visite aux soldats et aux civils qui ont été blessés lors de l’opération Bordure protectrice. « Vous avez été blessés dans l’exercice de la mission la plus importante qu’on puisse imaginer – la protection de notre maison ».

Plus tard cet après-midi, M. Netanyahu doit rencontrer le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, au siège du ministère de la Défense à Tel Aviv.

Au début de la réunion, les deux dirigeants tiendront une conférence de presse conjointe.

– Raphaël Ahren

Netanyahu : « Nous allons agir de manière décisive pour mettre fin à la menace »

Israël « va agir de façon décisive pour mettre fin à la menace à ses citoyens », a dit le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors d’une conférence de presse conjointe avec le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon.

« Le Hamas construit des tunnels terroristes dans les hôpitaux, les mosquées et les écoles », souligne M. Netanyahu.

Netanyahu a souligné le fait que le Hamas a rejeté le cessez-le-feu.

« La communauté internationale doit adopter une position claire » et tenir le Hamas pour responsable, dit Netanyahu, pour avoir rejeter le cessez-le-feu et lancer les hostilités.

« Ils commettent un double crime de guerre. Ils veulent plus de victimes civiles, alors que nous ne voulons pas de victimes civiles ».

Netanyahu a ajouté que les habitants de Gaza sont « les victimes du régime brutal du Hamas, ils les tiennent en otage. »

Continuant à se concentrer sur les violations du Hamas, Netanyahu a déclaré que le Hamas empêche les civils de Gaza de se rendre à l’hôpital de campagne construit par Israël pour les civils de Gaza.

« Je crois que vous comprenez cela, c’est le droit de chaque État de se défendre, et Israël fera ce qu’il doit faire pour se défendre. »

« Ce n’est pas seulement notre droit, c’est notre devoir. »

Ban aux Israéliens et Palestiniens : « Arrêtez de combattre, commencez à parler »

«Trop de mères israéliennes et palestiniennes enterrent leurs enfants », poursuit M. Ban Ki-moon lors de sa conférence de presse conjointe avec M. Netanyahu. « Nous leur devons d’intensifier nos efforts pour trouver une solution. »

« Mon message est le même. Arrêtez de vous battre, commence à parler et prenons sur les causes profondes du conflit si nous ne sommes pas dans la même situation dans six mois ou un an. Nous devons aborder ces problèmes sous-jacents, y compris l’occupation … afin que les gens ne se sentent pas de recourir à la violence ».

« Les actions militaires ne feront pas augmenter la stabilité d’Israël à long terme. »

Ban ki-Moon : Aucun pays ne pourrait accepter les roquettes

« Je suis là avec un coeur très lourd », dit Ban Ki-moon. « En ce moment il y a des roquettes du Hamas et du Jihad islamique qui continuent d’être tirées en Israël. »

« Nous condamnons fermement les attaques à la roquette. Celles-ci doivent cesser immédiatement. Nous condamnons l’utilisation de civils sites, des écoles, des hôpitaux et d’autres installations civiles à des fins militaires. Aucun pays n’accepterait que des roquettes pleuvent sur ​​son territoire. Tous les pays et les parties ont l’obligation de protéger ses citoyens ».

En fait, il y avait une alerte à la roquette dans le sud au moment où Ban parlait à Tel Aviv.

Netanyahu : le Hamas est comme Al-Qaida

« Il n’existe aucune alternative viable qu’une solution à deux Etats », souligne Ban Ki-moon.

« Aucune barrière ne peut séparer Israël et les Palestiniens d’une vérité fondamentale. Vous partagez un avenir commun ».

« Vous avez parlé des développements régionaux», répond Netanyahu lors de leur conférence de presse conjointe à Tel-Aviv. « Ce que nous voyons ici avec le Hamas, c’est un autre exemple de l’extrémisme islamiste qui n’a pas de grief résolu. Le Hamas est comme ISIS, comme al-Qaïda, comme le Hezbollah, comme Boko Haram ».

« Comment résoudre ce grief pour le Hamas ? Leur grief est que nous existons. »

Netanyahu ajoute « qu’Israël n’a pas d’autre choix que de se défendre … et nous ferons ce que nous devons faire pour nous défendre. »

Pas de changement de plan pour l’armée

Les plans stratégiques de l’armée israélienne ne changeront pas, et ce même après qu’Israël ait découverte qu’un soldat était porté disparu, a dit l’ancien chef du programme de travail et de l’unité MIA dans l’armée, mais les prochaines 24 heures sont susceptibles d’être affectées de manière significative.

Le Colonel (res) Lior Lotan compare la situation actuelle à celle où Israël s’est trouvé lorsqu’une équipe de commandos navals a été pris en embuscade profonde au Liban en septembre 1997.

L’équipe a perdu 12 hommes, et l’équipe de secours, travaillant sous le feu, a été contraint de laisser un corps et plusieurs parties du corps derrière elle.

Le corps du sergent. Itamar Ilya et les autres restes n’ont été renvoyés en Israël qu’en juin 1998, en échange du corps de Hadi Nasrallah, le fils du dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah.

Lotan dit que la seule façon de passer du statut d’un soldat de MIA (disparu) à KIA (tué), est de fournir « des preuves solides et tangibles. »

Bien que les troupes travaillent dans un environnement hostile, Lotan dit que les Forces spéciales passeront nécessairement au peigne fin les preuves nécessaires. « Même dans une zone de guerre, » dit-il, même à un risque considérable, « ce sera fait. »

– Mitch Ginsburg

« Nous avons trouvé la plupart des tunnels dans notre secteur »

Le commandant de la brigade Nahal, le colonel Uri Gordon, dit à Ynet que « Nous avons localisé la plupart des tunnels dans notre secteur, et nous allons les détruire. »

Gordon ajoute que les terroristes du Hamas ont tenté de kidnapper des soldats, mais n’ont pas réussi.

« La Brigade Nahal a combattu contre le Hamas pendant une semaine, et a frappé un grand nombre d’infrastructures du terrorisme », dit-il.

Les funérailles de Max Steinberg demain à 11H à Jérusalem

Les funérailles du soldat d’infanterie Golani tué Max Steinberg, originaire de Beer Sheva auront lieu au cimetière militaire de Har Herzl à Jérusalem mercredi à 11 heures.

Steinberg, 24 ans, était un citoyen américain qui s’était porté volontaire au service militaire.

Il a été tué dimanche matin quand son tank a été frappé par une roquette anti-char du Hamas.

Pour Nazareth, Israël est le meurtrier, l’Egypte son complice

Lire le reportage de notre journaliste Elhanan Miller, cliquez ici.

Un vol qui devait atterrir à Ben Gurion, a atterri à Paris

Un vol Delta Airlines qui devait se diriger vers l’aéroport Ben Gurion s’est rendu à Paris à la place, car des fragments d’une roquette interceptée est tombés dans une ville de Yehud, située juste au nord de l’aéroport ce matin.

Un avion US Airways est actuellement sur le tarmac de Ben Gourion et attend une décision de décoller.

Mark Feldman, qui dirige l’agence de Voyage Ziontours, dit qu’il est difficile de savoir si United Airlines va également suspendre les vols.

Un journaliste de la BBC arabophone attaqué en Israël

Firas al-Khatib est vu debout avec un gilet pare-balles avec le mot « Presse » écrit dessus, quand un homme en chemise noire le pousse sur le sol.

L’agresseur se bat avec un autre homme portant un gilet pare-balles où il y a aussi écrit « Presse » dessus, mais le reste de l’incident se produit hors caméra.

La compagnie américaine Delta vient d’annoncer la suspension des vols vers Israël

La compagnie aérienne américaine Delta a annoncé mardi suspendre ses vols à destination d’Israël en raison des tensions dans la région, « pour assurer la sécurité de ses passagers et de ses employés ».

La compagnie a précisé qu’un de ses Boeing 747 parti de l’aéroport JFK de New York à destination de Tel Aviv avec 290 personnes à bord avait dû être dérouté vers Paris-Charles de Gaulle en raison d’informations faisant état de roquettes ou de débris près de l’aéroport de Tel Aviv.

Une roquette a touchée une maison de Yehud, située juste au nord de l’aéroport.

– AFP et Times of Israel

Hamas : Israël devra payer pour une photo du soldat captif

Le porte-parole du Hamas Mouchir al-Misri dit qu’Israël aura à payer un prix pour voir même une photo du soldat que le groupe prétend avoir enlevé.

Le Hamas a revendiqué dimanche avoir enlevé un soldat nommé Shaul Aron, mais les responsables israéliens disent que des hommes armés ont peut-être tout simplement récupéré certains éléments d’identification des lieux du crime après l’attaque qui a tué six soldats Golani et pourrait avoir également tué un soldat nommé Oron Shaul.

Appel à personnes pour assister à l’enterrement du soldat solitaire

Après les messages postés sur Facebook et le bouche à oreille qui ont réussi à faire venir 20 000 personnes à l’enterrement d’un soldat solitaire Nissim Sean Carmeli, certains essaient de réitérer l’appel pour le soldat solitaire Max Steinberg de Beer Sheva.

Steinberg n’a pas de famille en Israël.

Les funérailles auront lieu au cimetière militaire de Har Herzl à Jérusalem mercredi à 11 heures du matin.

Steinberg, 24 ans, était un citoyen américain qui s’est porté volontaire au service militaire. Il a été tué dimanche matin par une roquette anti-char Hamas.

Plusieurs compagnies américaines annulent des vols vers Israël

Plusieurs compagnies aériennes américaines ont annoncé mardi avoir suspendu leurs vols à destination d’Israël en raison de problèmes de sécurité à l’aéroport international Ben-Gourion de Tel Aviv.

Delta Airlines a suspendu tous ses vols vers Israël jusqu’à nouvel ordre.

Un de ses Boeing 747 parti de l’aéroport JFK de New York à destination de Tel Aviv avec 290 personnes à bord a dû être dérouté vers Paris-Charles de Gaulle en raison d’informations faisant état de roquettes ou de débris près de l’aéroport Ben-Gourion, selon un communiqué de la compagnie.

« Delta a suspendu jusqu’à nouvel ordre son service depuis et vers l’aéroport international Ben-Gourion à Tel Aviv et son hub de New York JFK », indique la compagnie. « En coordination avec l’Agence fédérale américaine de l’aviation (FAA), nous prenons cette mesure pour assurer la sûreté et la sécurité de nos passagers et de nos employés ».

Pour sa part, US Airways a annulé mardi les vols 797 de Tel Aviv à Philadelphie (est) et 796, qui fait le chemin inverse, a indiqué la compagnie à l’AFP dans un échange sur Twitter.

Le site internet de United Airlines indique pour sa part que le vol de Newark (est) vers Tel Aviv a été annulé en raison d’un problème de « disponibilité » d’un avion.

Deux semaines après le début d’une offensive menée par Israël dans la bande de Gaza, qui a fait plus de 600 morts palestiniens, le chef de l’ONU et celui de la diplomatie américaine tentaient mardi d’arracher un cessez-le-feu. Vingt-sept soldats et deux civils israéliens ont également trouvé la mort depuis le début de ces opérations.

Lundi le département d’Etat avait émis un avertissement demandant aux ressortissants américains de ne pas se rendre en Israël, dans la bande de Gaza ou en Cisjordanie – de même que pour les ressortissants à Paris, lors des violentes émeutes dans le quartier de la Goutte d’or.

– AFP

Les compagnies aériennes américaines interdites de vol vers Israël pour 24 heures

Un terroriste gazoui de 16 ans soigné dans un hôpital israélien

Pour lire l’article en entier, vous pouvez cliquer ici.

Katz appelle les compagnies à revoir leur décision

Le ministre des Transports, Yisrael Katz appelle deux grandes compagnies aériennes américaines à revoir leur décision de suspension de vol depuis et vers Israël. Ce sont des routes « appropriées et normales », dit Katz.

« L’aéroport de Ben Gurion est sûr – décollages et atterrissages – et il n’y a absolument pas besoin d’être préoccupé par la sécurité des avions et des passagers », dit-il.

« Il n’y a absolument aucune raison que les compagnies aériennes américaines en particulier, doivent arrêter leurs vols et ainsi remettre un prix au terrorisme. »

Le ministre des Transports Yisrael Katz, lors de la réunion du comité des affaires économiques à la Knesset, le 3 mars 2014 (Crédit : FLASH90)

Le ministre des Transports Yisrael Katz, lors de la réunion du comité des affaires économiques à la Knesset, le 3 mars 2014 (Crédit : FLASH90)

Plus tôt mardi, US Airways et Delta Airlines ont décidé d’annuler leurs vols à destination et en provenance d’Israël à la suite de problèmes de sécurité concernant les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.

Des fragments d’une roquette interceptée étaient tombés dans une arrière-cour de la ville de Yehud juste au nord de l’aéroport plus tôt aujourd’hui.

L’Agence fédérale de l’aviation (FAA) a interdit mardi aux avions des compagnies aériennes américaines de voler vers ou depuis Israël pour une durée de 24 heures au moins après la chute d’une roquette près de l’aéroport international de Tel Aviv.

Cette interdiction ne s’applique qu’aux compagnies américaines, a précisé la FAA, ajoutant que des « instructions actualisées » seraient données « dès que possible ». Delta, US Airways et United Airlines avaient déjà annulé plus tôt dans la journée plusieurs vols vers et depuis l’aéroport Ben-Gourion de Tel Aviv.

Avec AFP

Berlin, Paris et Rome condamnent les dérapages antisémites en Europe

« Les calomnies antisémites et les attaques contre les Juifs, (…) les attaques contre les synagogues n’ont pas leur place dans notre société. Nous condamnons très sévèrement les propos, manifestations et attaques antisémites des derniers jours », ont déclaré les trois ministres, Frank-Walter Steinmeier, Laurent Fabius et Federica Mogherini, dans un communiqué commun publié à Bruxelles.

Laurent Fabius (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP)

Laurent Fabius (Crédit : Lionel Bonaventure/AFP)

« Nous respectons la liberté de manifester et le droit à la libre expression, mais nous agirons avec tous les moyens de l’Etat de droit contre les actes et propos qui franchissent la frontière de l’antisémitisme, du racisme et de la xénophobie », ont ajouté les ministres.

 Federica Mogherini (Crédit : capture d'écran YouTube)

Federica Mogherini (Crédit : capture d’écran YouTube)

« Rien, pas même la confrontation militaire dramatique à Gaza, ne justifie un tel comportement chez nous en Europe », ont-ils poursuivi.

Frank-Walter Steinmeier (Crédit : Kuebi = Armin Kübelbeck/Domaine public/Wikimedia commons)

Frank-Walter Steinmeier (Crédit : Kuebi = Armin Kübelbeck/Domaine public/Wikimedia commons)

– AFP

Air France suspend ses vols vers Israël

La compagnie aérienne Air France a confirmé mardi à l’AFP qu’elle suspendait « jusqu’à nouvel ordre » ses vols vers Israël en raison des tensions dans la région, suivant les compagnies américaines Delta, US Airways et United Airlines qui ont annulé plusieurs vols un peu plus tôt dans la journée.

La décision fait suite à la chute d’une roquette près de l’aéroport international de Tel Aviv, la compagnie française précisant suivre « au plus près la situation sur place », alors que l’Agence fédérale de l’aviation américaine (FAA) a interdit un peu plus tôt aux compagnies américaines de voler vers ou depuis Israël.

– AFP

Brussels airlines suspend ses vols vers Israël

La compagnie aérienne belge Brussels Airlines a emboîté le pas de Lufthansa et d’Air France en décidant elle aussi d’annuler les vols prévus mardi et mercredi à destination de Tel Aviv, en raison d’inquiétudes concernant la sécurité.

Brussels Airlines a suspendu un vol mardi soir et trois autres prévus mercredi, a fait savoir un de ses porte-parole. « On est en train de suivre la situation sur place et on va réévaluer la situation demain », a-t-il déclaré à l’AFP.

Cette décision a été motivée par des inquiétudes sur la sécurité à l’aéroport Ben Gourion, suite à la chute d’une roquette dans les environs.

– AFP

Lufthansa suspend ses vols vers Tel Aviv pour 36 heures

Le groupe aérien allemand Lufthansa a annoncé mardi soir suspendre ses vols vers Tel Aviv pour 36 heures en raison « de la situation instable » qui règne à l’aéroport Ben-Gourion.

Cette décision concerne tous les vols de Lufthansa et de ses filiales Germanwings, Austrian Airlines et Swiss.

Elle a été prise « pour la sécurité des passagers et des équipages » bien qu’aucune recommandation officielle des autorités de régulation aérienne n’ait été donnée dans ce sens, a ajouté le groupe, alors qu’une roquette est tombée près de l’aéroport international israélien.

« La situation sera suivie de manière continue, en contact avec les autorités compétentes », a ajouté Lufthansa qui a précisé que ses clients concernés par les annulations pourraient renoncer ou échanger gratuitement leurs billets.

Le groupe a indiqué assurer de sept à dix vols quotidiens en direction de Tel Aviv depuis Francfort, Berlin, Munich, Zurich et Vienne.

– AFP

L’UE: l’opération israélienne doit être « proportionnée »

L’Union européenne a appelé mardi Israël à une opération « proportionnée » et « conforme aux lois humanitaires internationales » à Gaza, alors que son offensive a déjà fait 620 morts palestiniens.

« L’UE appelle toutes les parties à mettre en œuvre de bonne foi un cessez-le-feu immédiat », a indiqué le Conseil des Etats dans un communiqué à l’issue d’une réunion des ministres européens des Affaires étrangères.

L’UE « condamne les tirs de roquettes vers Israël par le Hamas », des actes « criminels et injustifiables ». Elle appelle le Hamas à « cesser immédiatement ces actions et à renoncer à la violence ».

Elle condamne « la perte de centaines de vies de civils, parmi lesquels beaucoup de femmes et d’enfants ». « Tout en reconnaissant le droit légitime d’Israël à se défendre contre les attaques, l’UE souligne que l’opération militaire israélienne doit être proportionnée et conforme aux lois humanitaires internationales ».

L’UE souligne aussi la « nécessité de protéger les civils à tout moment ». Elle est « particulièrement consternée par le coût humain (…) à Chajaya », banlieue à l’est de la ville de Gaza où plus de 70 personnes ont été tuées dimanche, selon les chiffres des secours Palestiniens à Gaza et « profondément préoccupée par la détérioration rapide de la situation humanitaire ».

Pour les Européens, « l’escalade tragique des hostilités confirme que le statu quo est intenable dans la bande de Gaza ».

« Tout en reconnaissant les besoins légitimes de sécurité d’Israël, l’UE souligne la nécessité de s’occuper de la situation humanitaire et socio-économique à Gaza, en appelant de nouveau à « l’ouverture immédiate, durable et inconditionnelle des points de passage pour l’aide humanitaire, les produits commerciaux et les personnes vers et depuis la bande de Gaza », conformément aux résolutions des Nations unies.

– AFP

Fifa : Blatter « très inquiet » de la situation à Gaza

Le président de la Fifa, Joseph Blatter, s’est dit mardi « très inquiet » du conflit meurtier qui frappe la bande de Gaza, lors d’une rencontre avec le président de la Fédération palestinienne de football (PFA).

« Je suis très inquiet de la situation dans cette région. Notre coeur est brisé d’apprendre que des membres de la communauté du football ont été tués. La Fifa et moi-même déplorons cette situation et toute forme de violence », a déclaré Blatter.

« L’espoir de la paix dans cette région et dans le monde nous unis », a ajouté le Suisse depuis le siège de la Fédération internationale de football, à Zürich, où il recevait Jibril Rajub.

Joseph Blatter annonce que la coupe du monde 2014 se déroulera au Brésil (Crédit : CC BY Ricardo Stuckert/ABr/Wikimedia Commons)

Joseph Blatter annonce que la coupe du monde 2014 se déroulera au Brésil (Crédit : CC BY Ricardo Stuckert/ABr/Wikimedia Commons)

« J’apprécie l’implication du président de la Fifa dans le développement et l’investissement dans le football en Palestine, malgré les difficultés que nous rencontrons », a déclaré M. Rajub dans un communiqué.

« Nous pensons que le football doit rester un outil pour construire des ponts entre les peuples. Je suis très attristé par la perte de vies palestiniennes dans le conflit actuel mais je reste optimiste sur le fait que la paix va l’emporter », a ajouté le président de la PFA, affiliée à la Fifa depuis 1998.

– AFP

« Vous pouvez être calme, nous sommes au dessus de vous »

L’armée israélienne publie une vidéo montrant une étroite coordination entre les forces terrestres dans la bande de Gaza et l’armée de l’air.

Le clip montre un quartier de Gaza comme vu d’un avion ou drone, en tant que commandant sur ​​le terrain indique à l’opérateur de l’armée de l’air qu’il y a des terroristes qui se déplacent sur ​​le terrain, et qu’il a besoin d’aide pour les localiser.

L’opérateur de la surveillance de l’armée de l’air dit qu’il a repéré le bâtiment d’où les terroristes tirent. Le commandant d’infanterie dit que sa force est dans ce même bâtiment au deuxième étage.

« Vous êtes au deuxième étage, et les terroristes sont au dessus de vous dans la même maison ? », demande l’aviateur.

« Je sais, vous pouvez être tranquille. Nous sommes au-dessus de vous », répond l’opérateur de la force aérienne.

28 hommes du Hamas capturés

L’armée israélienne a pris 28 terroristes du Hamas en garde à vue lors de l’opération, rapporte la Deuxième chaîne.

41 roquettes ont été tirées sur Israël jusqu’à maintenant : 28 ont frappé Israël, 11 ont été interceptées.

Abbas a annulé son voyage en Arabie saoudite

Mahmoud Abbas annule son prochain voyage en Arabie saoudite, et à la place convoque une réunion d’urgence dans son quartier général Muqata, à Ramallah, rapporte Ynet.

Abbas a parcouru la région pour pousser à un cessez-le-feu, et a tenu des réunions en Egypte et au Qatar.

1 roquette interceptée, 1 frappe une zone ouverte dans la région de Dan

Fabius : « quelque chose qu’on ne peut pas accepter »

Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a estimé mardi que la riposte israélienne aux tirs de roquettes du Hamas à Gaza devait être « proportionnée » et estimé que le nombre de Palestiniens tués, plus de 620, selon les chiffres des secours palestiniens de Gaza était « quelque chose qu’on ne peut pas accepter ».

« Il n’était pas acceptable qu’un pays soit menacé par des roquettes, en revanche il faut que la riposte soit proportionnée. Six cents morts c’est évidemment quelque chose qu’on ne peut pas accepter », a déclaré M. Fabius à la chaîne de télévision privée française TF1.

– AFP

Air Canada annule deux vols vers Tel Aviv

Après les compagnies aériennes américaines et certaines européennes qui ont suspendu temporairement les vols à destination et en provenance d’Israël, Air Canada annule deux vols vers Israël.

KLM annule son vol 461 d’Amsterdam à Tel Aviv

Après les compagnies américaines et Air Canada qui ont annulé des vols vers Israël, la compagnie aérienne néerlandaise KLM annule son vol 461 d’Amsterdam à Tel Aviv.

L’AESA recommande aux compagnies européennes de ne plus voler en Israël

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), a indiqué mardi à l’AFP qu’elle allait recommander à l’ensemble des compagnies européennes, au plus tard mercredi, de ne plus desservir jusqu’à nouvel ordre l’aéroport international de Tel Aviv, en Israël.

Cette décision fait suite à celle prise par l’Agence fédérale américaine de l’aviation (FAA), d’interdire pour 24 heures aux compagnies aériennes américaines de voler vers ou depuis Israël, après qu’un tir de roquette a atteint une localité toute proche de l’aéroport de Tel Aviv.

EL AL n’annule pas ses vols en provenance et à destination d’Israël

Malgré l’annulation et la suspension d’un grand nombre de vols de la part de aériennes internationales vers Israël en raison de questions de sécurité, El Al va continuer à voler comme prévu, en provenance et à destination d’Israël, indique le directeur adjoint de la compagnie aérienne des Affaires internationales, Stanley Morais au Times of Israel.

« El Al va tout faire pour aider les passagers, mais d’abord et avant tout donner la priorité aux clients qui détiennent des billets El Al. Les clients d’El Al sont notre première priorité. »

2 hommes armés du Hamas éliminés

Des troupes Givati ​​dans le sud de la bande de Gaza ont éliminé deux hommes armés, après avoir ouvert le feu sur l’armée israélienne.

Pas de soldats de l’armée ont été blessés.

3 roquettes interceptées au-dessus de Beer Sheva

30 tunnels trouvés par l’armée jusqu’à maintenant

Les forces israéliennes ont découvert 30 tunnels et 66 entrées, et ciblé plus de 1 800 sites dans la bande de Gaza depuis que les forces terrestres se sont déplacées dans le territoire contrôlé par le Hamas jeudi, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Mardi, l’armée israélienne frappe 260 sites, y compris les postes militaires, des lance-roquettes, des sites d’armes et un centre de commande, indique la déclaration.

Quatre-vingt-sept roquettes ont été tirées sur Israël mardi, dont 18 ont été interceptées.

« Ce matin, des militants ont tiré des missiles anti-chars de l’intérieur d’une mosquée à des soldats de l’armée à Khan Yunis, » dit l’armée israélienne.

« En réponse, les avions de l’IAF ont ciblé la mosquée. Le sergent-chef Avitar Moshe Torjamin a été tué et plusieurs soldats ont été blessés dans cet incident ».

« Dans un incident séparé, les terroristes ont tiré des missiles antichars sur les soldats de Tsahal à Khan Yunis. Les soldats ont répondu avec le feu et tué quatre terroristes ».

Encore des roquettes retrouvées dans une école de l’ONU

Pour la deuxième fois en moins d’une semaine, l’UNWRA retrouve des armes dans un de ses établissements.

Pour lire l’article en entier, cliquez ici.

Turkish airlines annule ses vols

Une autre compagnie internationale annule des vols vers Israël, alors qu’un vol à destination de Tel Aviv avec Turkish Airlines se dirige vers Istanbul.

Turkish Airlines opère le plus de vols vers Tel Aviv après EL AL.

Visite surprise de l’émir du Qatar en Arabie saoudite

L’émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, est arrivé mardi en Arabie saoudite pour des discussions avec le roi Abdallah, lors d’une visite non annoncée destinée à discuter notamment de la situation à Gaza, selon les médias.

– AFP

Grèce : 2 000 manifestants contre le conflit à Gaza

Des centaines de manifestants ont protesté mardi à Athènes contre le conflit en cours à Gaza qui a fait 620 morts côté palestinien selon les secours palestiniens et 29 côté israélien en 15 jours.

« Touchez pas à Gaza », scandaient quelque 2.000 manifestants rassemblés à l’appel des partis de gauche en Grèce, devant le parlement et l’immeuble de la représentation de l’Union européenne dans la capitale grecque. Sur les banderoles ont pouvait lire « Liberté pour la Palestine, Non à l’occupation (isarélienne) ».

« Ces brutalités doivent cesser », a lancé le principal dirigeant de l’opposition de gauche en Grèce, Alexis Tsipras, dont le parti radical Syriza était l’un des organisateurs de la manifestation.

« On ne peut pas rester sans réagir alors que des enfants sont tués sur les côtes d’une mer partagée avec le continent européen. Demain cela pourrait se produire de notre côté », a affirmé M. Tsipras, drappé dans un keffieh palestinien.

– AFP

Des milliers de personnes aux funérailles de Jordan Bensemhoun

Plus de 6 000 personnes ont assisté mardi au cimetière d’Ashkelon (sud d’Israël) aux funérailles de Jordan Bensemhoun, 22 ans, un soldat franco-israélien, tué lundi à Gaza, a constaté un journaliste de l’AFP.

Le Canada veut une enquête sur les roquettes trouvées dans des écoles de l’ONU

Le ministre des Affaires étrangères John Baird s’est dit « atterré » par la nouvelle, la deuxième en moins d’une semaine.

Easy-Jet annule aussi ses vols vers Israël