Un grand spécialiste de la pauvreté, Anthony Atkinson, fait partie des lauréats du Prix Dan David de cette année pour les réalisations scientifiques, technologiques et culturelles.

Atkinson a été mis à l’honneur pour avoir développé une politique publique en Grande-Bretagne et en Europe sur la pauvreté.

François Bourguignon, l’ancien économiste en chef de la Banque mondiale, et le prix Nobel, James Heckman, ont également été honorés pour l’influence de leurs travaux sur les études sur la pauvreté.

La Fondation Dan David accorde trois bourses d’un million de dollars par an dans trois catégories : le passé, le présent et le futur.

Ce prix a été nommé ainsi d’après le défunt philanthrope Dan David et est géré par l’université de Tel Aviv.

Les autres bénéficiaires de cette année sont les historiennes Inga Clendinnen, Catherine Hall et Arlette Farge, et les scientifiques Paul Alivisatos, Tchad Mirkin et John Pendry.

Parmi les précédents lauréats, figurent l’ancien vice-président américain Al Gore et le violoncelliste Yo-Yo Ma.