Un spectacle du polémiste français Dieudonné, poursuivi en justice pour apologie du terrorisme, a été annulé par l’exploitant de la salle qui devait l’accueillir vendredi dans la ville de Metz (est), a annoncé jeudi ce dernier.

Dieudonné, adepte des provocations et déjà condamné à plusieurs reprises par le passé pour des propos antisémites, est visé par une enquête judiciaire depuis lundi pour avoir écrit sur sa page Facebook « Je me sens Charlie Coulibaly ».

La formule associait le nom d’un des trois jihadistes qui ont frappé à Paris la semaine dernière, Amédy Coulibaly, assassin de quatre employés et clients juifs d’une supérette cacher vendredi, au slogan « Je suis Charlie » repris par des millions de manifestants en France et dans le monde en hommage aux 17 victimes des attentats.

Arrêté chez lui mercredi il a été inculpé et devra comparaître en justice pour apologie du terrorisme en relation avec les attentats.

Jeudi, les propriétaires des « Arènes de Metz » où devait se produire l’intéressé, ont annoncé la résiliation de son contrat dans un communiqué.

C’est la première annulation d’un spectacle de Dieudonné depuis les attentats et la polémique qu’il a déclenchée, mais plusieurs villes de province avaient demandé qu’il en aille ainsi, dont Metz, Limoges, Nice et Strabourg.

Un responsable de Strasbourg (est), Alain Fontanel, premier adjoint au maire, a d’ailleurs jugé comme « acquise » l’annulation du spectacle dans sa ville samedi.

Concernant le spectacle de Metz, l’organisateur promet de faire le nécessaire pour rembourser les billets.

Le maire de Nice, Christian Estrosi, a également porté plainte contre Dieudonné et cherche à interdire le spectacle dans sa ville.