L’Union des associations européennes de football (UEFA), a annoncé mardi les mesures prises contre Omar Rahou, selon le quotidien néerlandais Algemeen Dagblad.

L’international belge de futsal a fait des quenelles à plusieurs reprises lors des championnats européens en janvier, pour célébrer un but de son équipe. Son club, Châtelineau, affrontait la Roumanie à Anvers.

Rahou, âgé de 21 ans, peut faire appel contre les sanctions imposées contre lui. Il s’agit juridiquement de la peine minimale appliquée pour des actes racistes lors de matchs de l’UEFA. L’organisation avait durci son règlement disciplinaire en mai 2013.

La semaine dernière, la fédération de football britannique a suspendu le joueur français Nicolas Anelka, pendant 5 matchs.

Celui-ci avait fait une quenelle en décembre lors d’un match de son équipe West Bromwich Albion. La suspension de 5 matchs est la peine minimale pour comportement raciste en Grande-Bretagne.

« Même si Anelka et Rahou ont reçu la peine minimale, ce minimum est quand même important et aide à dissuader les autres de montrer des signes de soutien à l’antisémitisme, » a indiqué le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme, Joel Rubinfeld, à JTA.

La quenelle est un geste inventé par le « comédien » Dieudonné M’bala M’bala, jugé à plusieurs reprises pour incitation à la haine contre les Juifs.

Des associations juives ont déclaré que le geste est offensant et ressemble au salut nazi inversé. En décembre, le ministre français de l’Intérieur Manuel Valls avait qualifié la quenelle de « geste antisémite haineux. »