Un chauffeur de taxi du village de Galilée I’billin a été arrêté le mois dernier dans l’enquête sur la mort de Shelly Dadon, 20 ans. Selon les officiels, le meurtre est probablement de nature nationaliste, a indiqué la police dimanche.

Youssef Hussein Halifa a été arrêté le 16 juin. Halifa, 36 ans, a admis avoir conduit Dadon le 1er mai au centre industriel Migdal Haemek, où elle se rendait pour un entretien d’embauche, puis l’avoir poignardée à mort.

Selon Halifa, après s’être débarrassé du corps de la jeune fille dans un parking, il a jeté son portable et l’arme du crime, et a nettoyé les taches de sang de sa voiture. Après s’être échappé de la scène, Hussein a balancé son portefeuille près de Beit Zarzir.

Dadon a été poignardée 17 fois, selon le site de nouvelles Ynet.

Les enquêteurs avaient d’abord cru à un crime nationaliste, mais étaient revenus sur leurs déclarations. Le 30 juin, les parents de Dadon ont maintenu cette piste, et appelé la police à le reconnaître publiquement.

« L’assassinat de ma fille est de caractère nationaliste, et je n’accepterai aucune autre explication », a déclaré Yaakov Dadon lors d’une conférence de presse à Afula au domicile de famille. « [C’était] une fille qui n’a jamais de mal à personne, et maintenant toute la famille est brisée. »