WASHINGTON – Le député démocrate de New York, Eliot Engel, est devenu le premier membre du Congrès américain à figurer sur un timbre-poste au Kosovo.

Bella Abzug a contribué à inspirer un timbre en 1999 célébrant le mouvement des droits des femmes, mais le visage de la défunte démocrate de New York n’y figure pas.

Il y a une histoire juive qui se cache derrière le fait qu’un pays à majorité musulmane a honoré Engel cette semaine avec un timbre à deux euros.

Engel faisait partie d’un groupe de législateurs et de personnalités publiques américains qui ont exhorté l’administration Clinton à intervenir pendant la guerre au Kosovo en 1999, évitant ce que beaucoup craignaient d’un génocide des Albanais du Kosovo par l’homme fort slovaque de l’époque, Slobodan Milosevic.

Beaucoup de ces personnalités faisaient partie de la force qui a incité à la reconnaissance de l’état des Balkans quand il a déclaré son indépendance en 2008.

Engel et Jerry Nadler, un autre démocrate de New York, ainsi que le sénateur Ben Cardin, du Maryland, et deux membres du Congrès, les représentants Tom Lantos et Ben Gilman, ont été parmi les premiers à défendre le Kosovo tout comme le survivant de l’Holocauste, Elie Wiesel.

« Demandez aux Albanais kosovars pourquoi, et plus souvent qu’autrement, ils vous expliqueront que c’est parce que les hommes sont juifs. Les Albanais ont sauvé les Juifs pendant l’Holocauste et les Juifs ont ensuite rendu la pareille – c’est comme ça que ça se passe habituellement, » a déclaré Engel.

Engel est conscient de la bravoure des Albanais durant la Seconde Guerre mondiale. Mais lui et d’autres disent qu’ils ont été hantés par la réticence des États-Unis à intervenir au nom des Juifs pendant l’Holocauste et à tout faire pour ne pas que l’Histoire se répète.

« Que voyez-vous sur le terrain, chez les gens là-bas, voyez-vous le désespoir ? » a demandé Engel à une équipe d’enquête américaine lors d’une audience de 1998. « Y a-t-il un sentiment que les Etats-Unis les ont abandonnés ? »

Le timbre d’Engel lui a été présenté cette semaine alors qu’il était dans le pays pour aider à ouvrir un bureau du Millennium Challenge Corp. (MCC), une agence d’aide du gouvernement américain. Le bureau d’Engel a aidé à obtenir une subvention MCC de 49 millions de dollars pour le pays.

« Je suis profondément honoré et surpris que cela se fasse. Je n’en avais aucune idée », a déclaré Engel à JTA dans un courriel.

« Mon travail pour promouvoir les relations entre les Etats-Unis et le Kosovo a été parmi les efforts les plus significatifs de mes années passées au Congrès. Je suis heureux d’avoir aidé la vie des gens et de promouvoir la prospérité dans la région. »

Ce n’est pas le premier honneur d’Engel dans le pays : en 2008, la ville de Pec a nommé une rue pour lui rendre hommage.