Un obus de mortier a été lancé dimanche depuis la Syrie vers le plateau du Golan. Il n’a fait ni dégâts, ni blessés, selon les militaires.

L’armée a indiqué qu’il s’agirait d’un tir perdu issu des combats de l’autre côté de la frontière.

Les soldats effectuent des recherches dans la zone pour localiser l’impact de l’obus, selon un porte-parole de l’armée.

Les sirènes d’alerte à la roquette n’ont pas été activées alors que l’obus se dirigeait vers un champ ouvert.