Un tir de mortier syrien vers le plateau du Golan ne fait pas de blessés
Rechercher

Un tir de mortier syrien vers le plateau du Golan ne fait pas de blessés

Il s'agirait d'un obus issu des combats de l'autre côté de la frontière, a fait savoir l'armée

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un observateur de l'ONU installé à un poste de guet regarde la fumée qui s'élève d'un village syrien à proximité de la frontière israélo-syrienne dans les combats entre les rebelles et l'armée syrienne sur le plateau du Golan, le 25 juin 2017 (Crédit :Basel Awidat/Flash90)
Un observateur de l'ONU installé à un poste de guet regarde la fumée qui s'élève d'un village syrien à proximité de la frontière israélo-syrienne dans les combats entre les rebelles et l'armée syrienne sur le plateau du Golan, le 25 juin 2017 (Crédit :Basel Awidat/Flash90)

Un obus de mortier a été lancé dimanche depuis la Syrie vers le plateau du Golan. Il n’a fait ni dégâts, ni blessés, selon les militaires.

L’armée a indiqué qu’il s’agirait d’un tir perdu issu des combats de l’autre côté de la frontière.

Les soldats effectuent des recherches dans la zone pour localiser l’impact de l’obus, selon un porte-parole de l’armée.

Les sirènes d’alerte à la roquette n’ont pas été activées alors que l’obus se dirigeait vers un champ ouvert.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...