Un tribunal de Jérusalem a condamné, mardi 28 janvier, à quatre ans et demi de prison un juif ultra-orthodoxe et antisioniste pour avoir proposé à l’ambassade d’Iran à Berlin d’espionner en Israël, a annoncé la radio publique.

Ytzhak Bergel, membre des Neturei Karta, un groupe radical hostile à Israël pour des raisons religieuses, avait pris contact en 2011 avec des représentants de l’ambassade d’Iran en Allemagne pour proposer de transmettre des informations, selon la décision de justice.

Le tribunal l’a reconnu coupable de « contact avec un agent étranger » et « d’assistance à l’ennemi », a précisé la radio.

Ytzhak Bergel est resté en contact avec ces diplomates iraniens à son retour en Israël, via internet et des téléphones publics proches de son domicile, avait précisé le Shin Beth, le service de sécurité intérieure, au moment de l’annonce de son arrestation en août.

« Lors de son interrogatoire, le détenu avait dit avoir agi par haine d’Israël et pour obtenir de l’argent », avait ajouté le Shin Beth.

Les Neturei Karta sont les plus connus parmi les groupes ultra-orthodoxes antisionistes, et comptent quelques 15 000 membres, soit 2% de la population ultra-orthodoxe.

Selon les membres de ce courant, l’établissement d’un Etat juif en Palestine n’aura de légitimité qu’après la venue du Messie.