La police a arrêté mercredi sept personnes accusées d’avoir entretenu des relations sexuelles tarifées avec des adolescentes.

Un coup de filet réalisé grâce aux informations obtenues dans le cadre d’une enquête de police distincte menée contre Eyal Golan, chanteur israélien célèbre.

La police de Tel Aviv a appréhendé les suspects dans la matinée à leurs domiciles. Parmi eux, un garçon de 17 ans qui aurait organisé ces rencontres.

Les suspects ont été accusés d’avoir poussé une personne à se prostituer, commis un acte indécent en public, et acheté les services sexuels d’une mineure.

Selon la police, 25 filles âgées de 14 à 18 ans ont été payées en espèces ou cadeaux contre leurs services sexuels.

Ces informations relatives à l’existence d’un réseau de prostitution ont été portées à l’attention de la police lors d’une enquête menée sur le chanteur Eyal Golan, suspecté l’an dernier d’avoir eu des rapports sexuels avec des jeunes filles mineures.

Si Golan a été blanchi de toute accusation, l’une des filles interrogées par la police au moment des investigations sur le chanteur à succès a confié aux enquêteurs qu’elle avait bien des relations sexuelles tarifées.

La police a alors mené une opération d’infiltration qui a conduit aux arrestations de mercredi. Les suspects doivent être traduits en justice devant le tribunal de Tel Aviv jeudi.

Spencer Ho a contribué à la rédaction de cet article.