Trois soldats israéliens ont été blessés alors qu’un véhicule palestinien les a percuté sur une route de Cisjordanie mercredi soir dans ce qui semble être la deuxième attaque à la voiture bélier de la journée.

Un soldat était dans un état grave tandis que deux autres ont subi des blessures modérées, ont indiqué des responsables.

Un véhicule palestinien a percuté les soldats, qui étaient postés à côté de la route 60 près du camp de réfugiés palestiniens d’al-Aroub, au sud de Jérusalem, a indiqué un porte-parole de la police.

Le porte-parole a déclaré que la police envisageait l’incident comme une possible attaque terroriste.

L’armée israélienne a confirmé qu’il s’agissait d’un camion blanc utilitaire.

Le conducteur du véhicule a pris la fuite et une chasse à l’homme est en cours pour trouver l’auteur. La police et l’armée israélienne ont mis en place des barrages routiers dans la région.

« L’armée israélienne mène une recherche généralisée dans la région pour localiser le véhicule et son conducteur », a indiqué l’armée dans un communiqué.

L’attaque est intervenue quelques heures après qu’un homme d’une trentaines d’années, originaire du camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est et membre du Hamas, ait percuté un groupe de piétons dans la capitale avec sa camionnette, tuant un officier de la police des frontières, Jidaan Asad, âgé de 38 ans et faisant 13 blessés.