Une jeune femme britannique, Hannah Bladon, 21 ans, a été poignardée à mort avec un couteau de cuisine dans le tramway de Jérusalem vendredi, ont indiqué des responsables. Elle était étudiante à l’université Hébraique de Jérusalem. Elle devait finir son cursus en septembre.

Elle suivait des cours sur les études bibliques, l’archéologie et la religion à l’école internationale de Rothberg de l’établissement universitaire de Jérusalem. Elle avait déjà étudié la religion à l’Université de Birmingham.

L’Université hébraïque a envoyé ses condoléances à la famille.

La police et les passants ont maîtrisé le terroriste, un Palestinien de Jérusalem-Est, avant qu’il ne puisse blesser quelqu’un d’autre. Mais deux autres personnes ont été légèrement blessées lorsque le tram s’est brusquement arrêté.

La police a déclaré que le terroriste, un résident de Jérusalem-Est, a été maîtrisé et arrêté sur les lieux de l’incident, sans que l’utilisation des armes n’ait été nécessaire.

Les médecins du Magen David Adom ont soigné la femme sur les lieux de l’incident avant de l’emmener à l’Hôpital Hadassah de Jérusalem situé sur le mont Scopus. Elle était en état critique, avec de multiples blessures sur la partie supérieure du corps, a déclaré un médecin.

Elle a succombé à ses blessures peu de temps après son arrivée à l’hôpital, a déclaré un porte-parole de Hadassah.

Son agresseur a 57 ans et est un résident de Ras al-Amoud, à Jérusalem Est, a indiqué la police.

« Selon l’enquête initiale, il semblerait qu’il souffre de problèmes mentaux », a déclaré un porte-parole de la police.

« Il a récemment tenté de se suicider dans un hôpital dans le nord d’Israël en avalant une lame de rasoir. En 2011, il a été reconnu coupable d’avoir abusé sexuellement de sa fille. Ce n’est pas la première fois qu’un Palestinien souffrant de détresse personnelle, mentale ou morale choisit de commettre une attaque terroriste pour échapper à ses problèmes, » a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.

Les forces de l’ordre sont en alerte maximum pendant la période de Pessah lorsque des centaines de milliers de personnes se rendent à Jérusalem. L’armée a imposé une restriction sur les déplacements en Cisjordanie pendant la durée des fêtes.

Une vidéo filmée sur les lieux de l’incident montre un groupe de policiers et de civils maîtrisant le terroriste de 57 ans.

En outre, Magen David Adom a soigné une femme enceinte qui a été blessée à l’estomac lorsque le tramway s’est arrêté brusquement en raison de l’attaque, ainsi qu’un homme de 50 ans qui a été blessé à la jambe quand il a essayé de s’enfuir au moment de l’incident, a déclaré Magen David Adom.

La femme enceinte et l’homme, légèrement blessés, ont été emmenés à l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem pour être soignés, a précisé Magen David Adom.

Les secouristes de l’United Hatzalah et l’unité d’intervention en cas de crise ont annoncé qu’ils avaient répondu à une attaque ponctuelle qui a eu lieu il y a quelques instants dans le tramway de Jérusalem.

L’attaque s’est produite près de Kikar Tsahal dans la capitale, le long de la route Jaffa, juste à côté des murs de la Vieille Ville.

Après l’attaque, la police des frontières a fermé l’entrée près de la porte de Damas dans la Vieille Ville. Le quartier a été un site fréquent d’attaques.

Le service du tram a repris peu de temps après l’attaque.

Un couteau utilisé lors d'une attaque au couteau dans le tramway de Jérusalem près de Kikar Tsahal à Jérusalem le 14 avril 2017 Crédit : (Police israélienne)

Un couteau utilisé lors d’une attaque au couteau dans le tramway de Jérusalem près de Kikar Tsahal à Jérusalem le 14 avril 2017 Crédit : (Police israélienne)

Le couteau du terroriste a été récupéré sur les lieux de l’incident par la police.

« Je suis rempli de tristesse, car j’ai reçu la terrible nouvelle du meurtre d’une jeune fille dans l’attentat terroriste à Jérusalem. Nos pensées et nos prières sont avec la famille de la victime, et nous souhaitons à tous les blessés un rétablissement prompt et complet, » a déclaré le président israélien dans un communiqué publié peu après l’attaque, par son bureau.

« Cette semaine, des milliers de personnes ont passé les anciennes portes de Jérusalem pour célébrer les fêtes de Pessah et de Pâques dans toute la ville – pendant que les forces de sécurité travaillent pour assurer la sécurité des chers résidents et des visiteurs de la ville. Et nous continuerons à le faire ».

« La terreur ne pourra jamais nous terrasser. La terreur ne détruira jamais nos vies ici, » a conclu Reuven Rivlin.

Bien que les responsables de la sécurité ont enregistré une baisse marquée des attaques au cours des derniers mois, 41 Israéliens, deux Américains, un Palestinien et un ressortissant érythréen ont été tués lors d’attaques au couteau, d’attaque à la voiture bélier et ou de fusillades. Cette série d’attaques a débuté il y a un an et demi.

Selon les chiffres de l’AFP, quelque 250 Palestiniens, un migrant jordanien et un soudanais ont également été tués, la plupart d’entre eux pendant qu’ils menaient des attaques, a précisé Israël, et beaucoup d’autres ont été tués lors d’affrontements avec les troupes de l’armée israélienne en Cisjordanie et à la Gaza, ainsi que pendant les attaques aériennes israéliennes dans la bande de Gaza menées en réponse aux attaques de roquettes.

La vague d’attaques palestiniennes qui a commencé en octobre 2015 a été qualifiée d’intifada du « loup solitaire », car de nombreuses attaques ont été menées par des individus qui n’étaient liés à aucun groupe terroriste.