Le soir où, attablé à la cuisine, Jeff Butchen a annoncé à sa fille Zoé et à son fils qu’il venait d’apprendre qu’il était atteint de la maladie de Parkison, la jeune fille en savait très peu sur la question.

« Je ne savais pas ce que c’était et ce que cela impliquait, se souvient Zoé, 14 ans. Mais j’ai pensé que je devais trouver un moyen de m’impliquer d’une façon ou d’une autre. »

En s’inspirant du Ice Bucket Challenge de l’association ALS et de la chanson « Shake it Off » de Taylor Swift, elle a décidé de poster une vidéo sur les médias sociaux. On la voit en train de danser sur le tube de la chanteuse, tout en incitant les autres à faire de même afin de recueillir des fonds pour la recherche contre la maladie de Parkinson.

Puisque le principal symptôme de Parkinson est le tremblement, selon Zoe Butchen, la chanson de Taylor Swift « colle parfaitement » avec sa cause.

C’est pourquoi elle a nommé sa campagne virale de fundraising « Dance / Bouge / Donne » (Dance/Shake/Donate).

En octobre dernier, soutenue par sa famille, Zoe Butchen, en première année à l’école secondaire Ridgefield, dans le Connecticut, a lancé un site à travers lequel les donateurs peuvent participer à la collecte pour la Fondation Michael J. Fox, liée à la recherche sur Parkinson.

Même si elle ne connaît pas le nombre exact de personnes qui ont posté leurs vidéos « Shake it Off » en ligne, Butchen affirme qu’elle a vu environ 30 vidéos, et que la campagne a recueilli plus de 50 000 dollars.

Elle ajoute qu’il n’y a aucune date de fin prévue, mais que son objectif est de recueillir 100 000 dollars.

« Soyez fidèles à votre idée. N’ayez pas peur de l’échec »

Zoé Butchen

BBYO (B’nai B’rith Youth Organization) a récemment affirmé son soutien à la campagne de Butchen.

L’adolescente s’est exprimée en février lors de la convention internationale du mouvement de la jeunesse à Atlanta, et elle a été nommée présidente de la branche adolescente de Marathon Madness, une initiative philanthropique qui réunit des adolescents juifs du monde entier pour soutenir des causes qui leur tiennent à cœur.

Butchen dit que sa seule allocution BBYO a réuni 1 500 dollars pour Dance/Shake/Donate lors de leur événement Madness Marathon qui s’est tenu il y a quelques semaines.

« Dance/Shake/Donate m’a appris que vous devez défendre ce qui vous concerne personnellement, raconte-t-elle. Et que je dois avoir confiance et défendre les choses qui me touchent et touchent ma famille. »

Butchen a donné son point de vue à JTA à propos des qualités qu’elle estime importantes chez un héros, des conseils qu’elle donnerait à d’autres adolescents qui voudraient lancer une campagne de collecte de fonds et sur l’identité, qu’on aurait pu deviner, de la célèbre interprète avec qui elle aimerait discuter de Dance/Shake/Donate.

Quelles sont, selon toi, les qualités importantes qu’un héros doit avoir ?

Les héros sont des gens qui consacrent leur temps et leurs efforts à une cause qui les passionne. Ils ont un objectif, travaillent dur pour l’atteindre et font preuve de courage. Ils doivent respecter les autres en acceptant leurs idées.

Taylor Swift dans le clip de "Shake it off"  (Capture d'écran: YouTube/TaylorSwiftVEVO)

Taylor Swift dans le clip de « Shake it off » (Capture d’écran: YouTube/TaylorSwiftVEVO)

Peux-tu partager avec nous un élément important qui a trait à ta judéité ?

A 8 ans, je suis allée en Israël avec ma famille. C’était un voyage incroyable. Le jour où nous devions partir, [nous étions] près du mur Occidental et j’ai commencé à pleurer parce que je ne voulais pas m’en aller. Je me sentais tellement connectée.

Qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? 

Je veux être enseignante. J’ai décidé cela dès ma première année d’école. J’aime travailler avec les jeunes enfants.

Quels conseils donnerais-tu aux autres adolescents qui voudraient lancer une campagne de collecte de fonds ?

D’abord, il faut contacter un adulte. C’est le meilleur conseil que je peux donner. Soyez fidèles à votre idée. N’ayez pas peur de l’échec. À un moment donné, cela va décoller ; il faudra juste l’accompagner.

Que fais-tu de ton temps libre ?

J’adore danser. Je danse tous les jours de la semaine : ballet, claquettes, jazz, hip-hop, pointes – j’aime tout.

Je suis impliquée dans la Ligue nationale de charité pour faire du volontariat dans ma ville ;  j’aime vraiment ça.

Je collectionne aussi – et je donne – des costumes de danse pour des pièces de théâtre, des comédies musicales, des récitals organisés par des enfants défavorisés et des organisations de mon Etat.

Si tu pouvais déjeuner ou prendre un café avec quelqu’un et lui parler de Dance/Shake/Donate, qui serait-ce ?

Je choisirais probablement Taylor Swift. J’aimerais avoir l’occasion de lui parler de [Dance/Shake/Donate]. Et pas seulement parce que c’est sa chanson, mais parce que c’est une personne vraiment authentique, qui donne beaucoup de sa personne.