Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté dimanche matin une adolescente palestinienne qui portait un couteau au carrefour Tapuah, près de l’implantation d’Ariel, au centre de la Cisjordanie, où elle prévoyait de mener une attaque au couteau, selon la police.

La jeune fille, âgée de 17 ans, a reçu l’ordre de s’arrêter après que les forces de police ont remarqué qu’elle agissait de manière suspicieuse, a déclaré la police dans un communiqué. Quand elle a continué à travailler, un officier de la police des frontières a pointé son arme dans sa direction. A ce moment, elle s’est arrêtée et a levé les mains, et un couteau est tombé sur le sol, selon ce communiqué.

La police a confisqué le couteau, et la jeune Palestinienne a été transférée vers le poste de sécurité voisin pour être interrogée.

Pendant son premier interrogatoire, elle a déclaré qu’elle avait prévu de mener une attaque après avoir regardé des « vidéos incitant » à la violence sur des réseaux sociaux, a déclaré la police.

Un couteau trouvée sur une adolescente palestinienne qui prévoyait de mener une attaque au couteau en Cisjordanie, selon la police, le 21 février 2016. (Crédit : police israélienne)

Un couteau trouvée sur une adolescente palestinienne qui prévoyait de mener une attaque au couteau en Cisjordanie, selon la police, le 21 février 2016. (Crédit : police israélienne)

« La vivacité, la vigilance, et le professionnalisme des combattants ont apparemment déjoué les intentions du terroriste, qui est arrivé à seulement une douzaines de mètres d’un arrêt de bus, d’où des douzaines d’Israéliens allaient à l’école ou au travail », a déclaré le commandant de l’unité de la police des frontières du site.

Dans la nuit de samedi, l’armée israélienne et la police des frontières ont mené des opérations en Cisjordanie et arrêté huit Palestiniens. Quatre des Palestiniens arrêtés étaient suspectés d’implication dans des activités terroristes, et les autres auraient organisé et pris part à de violentes émeutes en Cisjordanie, a déclaré l’armée.

Samedi, un Palestinien de 18 ans a tenté de poignarder un officier de la police des frontières dans la Vieille Ville de Jérusalem, mais a été arrêté. Aucun soldat israélien n’a été blessé dans l’incident.

C’était la seconde attaque du week-end porte de Damas. Vendredi, un attaquant palestinien a été tué pendant qu’il menait une attaque au couteau qui a blessé trois personnes.

Tôt samedi un garçon de 13 ans a été arrêté à Hébron avec un couteau qu’il comptait utiliser pour poignarder des soldats. Les troupes ont trouvé l’arme en fouillant l’enfant au checkpoint du Tombeau des Patriarches.

Depuis le 1er octobre, des attaques palestiniennes au couteau, à main armée et à la voiture bélier ont tué au moins 27 Israéliens, un Américain et un Erythréen. Parallèlement, plus de 175 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes, la plupart en menant des attaques, mais d’autres pendant des affrontements et des manifestations violentes.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.