Une adolescente israélienne de 16 ans a succombé dimanche à ses blessures après avoir été poignardée avec cinq autres personnes par un extrémiste juif lors de la Gay Pride à Jérusalem jeudi soir, a annoncé l’hôpital Hadassah de Jérusalem où elle avait été admise.

L’homme, aussitôt arrêté et inculpé, venait de purger 10 ans de prison pour une attaque similaire qui avait fait quatre blessés lors de la Gay Pride de Jérusalem en 2005.

La famille de Banki va faire don de ses organes.

Le maire a présenté ses condoléances à la famille Banki.

« L’assassiner au défilé de la fierté dans les rues de Jérusalem est un acte criminel, et nous ne le laisserons pas atteindre son objectif. Nous allons continuer à permettre une entière et libre expression dans la ville pour tout le monde, continuer à soutenir tous les groupes et toutes les communautés dans la ville et Open House (une organisation LGBT). Nous allons continuer l’éducation à accepter l’autre et la tolérance dans le système d’éducation et ne seront pas dissuadés par ceux qui tentent de nous empêcher par des méthodes nauséabondes », a déclaré Nir Barkat dans un communiqué.

Le Premier ministre a également présenté ses condoléances : Shira a été assassinée car elle a courageusement apporté son soutien à des principes de vies auxquels elle croyait, tels que la dignité et la sécurité. Nous ne laisserons pas cet abominable assassin nuire à nos valeurs fondamentales sur lesquelles la société israélienne est fondée. Nous condamnons fermement cette tentative d’instiller la haine et la violence parmi nous, » a déclaré Benjamin Netanyahu dans un communiqué de son bureau. Ajoutant que justice sera rendue.