Une artiste provocatrice israélienne a été interpellée et assignée à résidence jusqu’à mercredi pour avoir déféqué sur le drapeau israélien dans une vidéo postée sur internet, a indiqué la police.

La vidéo postée par Natali Cohen Vaxberg sur sa page Facebook la montre dans une succession d’accoutrements et de scènes où elle fait ses besoins accroupie sur le drapeau israélien, mais aussi tour à tour sur le drapeau palestinien et beaucoup d’autres posés au sol. La vidéo est intitulée « Shit instead of blood » (« De la merde plutôt que du sang »).

Natali Cohen Vaxberg a été interpellée dimanche à Tel Aviv pour atteinte à un symbole national. Elle a été relâchée lundi matin mais placée sous le coup d’une assignation à résidence complète, jusqu’à mercredi et une nouvelle comparution qui devrait décider si elle est poursuivie ou non, a dit la police.

Décrite comme une activiste de gauche, Natali Cohen Vaxberg s’est signalée par le passé par des mises en scène politiques provocatrices.

Au début de l’année, elle avait tourné une vidéo devant le mémorial de la Shoah à Jérusalem, qui la montrait personnifiant la Shoah elle-même. Elle lançait que la Shoah était « la meilleure des choses » arrivée aux Israéliens puisqu’elle leur permettait d’avoir un Etat et d’opprimer les Palestiniens, selon les médias israéliens.