Des officiers de police ont abattu mardi une femme arabe alors qu’elle tentait de les poignarder dans la Vieille Ville de Jérusalem, a annoncé la police.

Aucun officier n’a été blessé pendant l’attaque. L’assaillante est décédée de blessures par balles, a déclaré la police.

La femme de 50 ans s’était approchée des officiers qui se tenaient rue Hagai, qui va de la porte de Damas au mur Occidental. Alors qu’elle se rapprochait, elle avait sorti un couteau de son sac et avait tenté de les poignarder, a déclaré la police.

« Les officiers qui étaient en danger clair et immédiat ont répondu rapidement et professionnellement. Ils ont tiré et neutralisé la menace, » a déclaré la police dans un communiqué.

Les officiers de police qui sont arrivés sur la scène ont prodigué à la femme les premiers soins, mais après quelques minutes ont prononcé son décès sur les lieux, a déclaré la police.

Le nom de l’assaillante était Fadwa Ahmad Muhammad Abu Tier, selon le média palestinien Maan.

Elle habitait dans le quartier Umm Tuba de Jérusalem Est, a déclaré un porte-parole.

Le couteau utilisé par une Palestinienne pour attaquer un groupe de la police des frontières dans la Vieille Ville de Jérusalem le 8 mars 2016. (Crédit : police israélienne)

Le couteau utilisé par une Palestinienne pour attaquer un groupe de la police des frontières dans la Vieille Ville de Jérusalem le 8 mars 2016. (Crédit : police israélienne)

La porte de Damas à Jérusalem est devenue une poudrière pour les attaques contre des officiers de la police des frontières israélienne.

Le mois dernier, trois personnes avaient été blessées dans une attaque au couteau porte de Damas – deux gardes-frontières et un passant qui avait été touché par un éclat.