Une enquête, que l’on pensait clôturée sur des accusations contre le Premier ministre Benjamin Netanyahu, selon lesquelles il aurait caché des financements reçus d’une association américaine, est en fait toujours en cours. Elle pourrait former les bases d’un accord judiciaire pour l’ancien directeur de cabinet du Premier ministre, a annoncé dimanche la Dixième chaîne.

Odelia Karmon, ancienne conseillère de Netanyahu quand il était chef de l’opposition, a dit à la police que son ancien patron avait tenté de masquer les paiements qu’elle recevait des Amis américains du Likud alors qu’elle était employée par Netanyahu, selon des enregistrements obtenus en septembre par le quotidien Haaretz.

L’affaire implique Ari Harow, né aux Etats-Unis, qui a dirigé les Amis américains du Likud entre 2003 et 2006, était directeur du bureau de Netanyahu entre 2008 et 2010 et directeur de cabinet entre 2014 et 2015.

La police soupçonne les Amis américain du Likud d’avoir financé des voyages à l’étranger pour l’épouse de Netanyahu, Sara, et d’avoir payé les 10 000 dollars par mois du salaire de Karmon. La période qui fait l’objet de l’enquête précède 2009, quand Harow était responsable.

Netanyahu est redevenu Premier ministre en 2009, et est au pouvoir depuis.

Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Ari Harow, ancien chef de cabinet du Premier ministre Benjamin Netanyahu pendant une réunion du Likud à la Knesset, le 24 novembre 2014. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

L’enquête, que l’on pensait avoir été clôturée par le procureur général Avichai Mandelblit, n’est pas encore une enquête criminelle, mais pourrait le devenir, selon la Dixième chaîne.

La police étudierait les possibilités de signer un accord judiciaire avec Harow afin d’obtenir son aide pour deux enquêtes en cours contre le Premier ministre. Des cassettes de négociations de contreparties entre Netanyahu et Arnon Moses, le propriétaire de Yedioth Ahronoth auraient été enregistrées par Harow et ont été découvertes par la police pendant une enquête dans une autre affaire de corruption.

La Dixième chaîne a également annoncé que Perach Lerner, ancienne conseillère de Netanyahu, serait sur le point de signer un accord judiciaire dans une autre affaire de corruption. Elle est accusée d’avoir utilisé ses relations au sein du bureau du Premier ministre pour obtenir des contrats pour l’entreprise de relations publiques de son époux. Cette affaire n’implique pas directement Netanyahu, et ne sera donc pas liée aux autres enquêtes.