JTA – Nadja Spiegelman n’est pas étrangère aux polémiques artistiques.

Elle est la fille d’Art Spiegelman, artiste et célèbre auteur de Maus, son roman en images sur l’Holocauste, et de Françoise Mouly, la directrice artistique du New Yorker, où elle publie souvent des unes politiques qui font réagir.

Maintenant âgée de 29 ans, Nadja Spiegelman, qui a écrit des livres pour enfants et un mémoire au sujet de son éducation, entre dans l’arène politique. Avec sa mère, elle prépare une collection de bandes dessinées et d’illustrations sur le thème de « la résistance politique aux forces de l’intolérance » appelée « RESISTE ! »

Environ 30 000 copies de la publication fortement opposée à Trump, un numéro spécial de la BD trimestrielle polémique Smoke Signal de Gabe Fowler, seront distribués gratuitement à Washington, D.C., le jour de l’investiture en janvier. Des copies supplémentaires seront distribuées lors de marches de femmes à travers le pays dans les jours suivants.

Alors que les contributions, certaines provenant de grands noms comme Roz Chast, arrivent, certaines illustrations ont déjà été publiées en ligne. Elles ne seront peut-être pas dans l’édition publiée, a déclaré Spiegelman au JTA, mais elle a expliqué que le but était de créer une archive en ligne et de mettre en place un communauté d’artistes qui puissent dialoguer ensemble.

Une image montre un moine qui essaie de ne pas « penser à Trump » tout en méditant. D’autres vignettes présentent une femme enceinte avec son ventre cloué au pilori, une attaque contre certaines politiques proposées par l’administration Trump, comme arrêter le financement du Planning familial et contourner la décision de la Cour Suprême Roe v. Wade, qui autorise l’avortement.

Certaines illustrations traitent aussi de l’antisémitisme, et l’injonction « RÉSISTE à la normalisation du fascisme » apparaît au sommet de la page d’information du site. Une image fait référence à la promesse de Trump « d’assécher le marécage » des professionnels de la politique à Washington, montrant la tête d’Hitler qui apparaît au fond d’un plan d’eau. Dans une autre image, des croix gammées se transforment en images différentes, comme une fenêtre ou un cerf volant.

Une des premières contribution du fanzine "RESISTE !", qui fait référence à la volonté de Trump d' "assécher le marécage" politique de Washington. Le magazine sera distribué en janvier 2017. (Crédit : Henrik Drescher)

Une des premières contribution du fanzine « RESISTE ! », qui fait référence à la volonté de Trump d’ « assécher le marécage » politique de Washington. Le magazine sera distribué en janvier 2017. (Crédit : Henrik Drescher)

Spiegelman, qui dit « ne pas pouvoir s’empêcher de s’identifier » au judaïsme, a eu une éducation juive intéressante. Mouly s’est convertie au judaïsme juste avant d’épouser Art Spiegelman, qui a créé une célèbre chronique sur les horreurs vécues par ses parents pendant l’Holocauste dans Maus. Elle a déclaré que la famille célébrait les fêtes juives et chrétiennes d’une manière « cynique », avec des influences extérieures variées comme des textes marxistes et des poupées du « Jour des Morts ».

Spiegelman a expliqué qu’elle et sa mère ont déjà reçu beaucoup plus de contributions pour « RESISTE ! » qu’elles n’en attendaient, environ 500 pour la première semaine.

« Incontestablement, nous avons touché un point sensible, a déclaré Spiegelman. Les gens, et tout particulièrement les artistes, ont besoin de trouver des moyens de prendre un stylo et de lutter contre cela. Maintenant plus que jamais, nous avons besoin d’utiliser nos voix et de les faire entendre aussi fort que possible. »

L’idée a été lancée par Fowler, qui possède un magasin de BD à Desert island dans Brooklyn, où il produit sa BD trimestrielle. Il voulait réagir à l’élection en donnant aux voix de femmes la possibilité d’exprimer leurs sentiments et leurs peurs. Alors, pour la première fois, Fowler a décidé d’avoir un numéro publié par les femmes. Il a contacté Mouly et lui a demandé de diriger le projet ; et elle a demandé à sa fille de l’aider.

Au début, l’idée était d’accepter des contributions uniquement de femmes et de se concentrer sur des questions de femmes. L’équipe a ensuite élargi son objectif, ils ont accepté des contributions d’hommes, mais les questions concernant les femmes restent la thématique dominante.

Spiegelman a déclaré qu’elle était intéressée par la séparation des contributions par sexe, les femmes artistes ayant tendance à inclure des dessins de femmes, tandis que les artistes masculins ont tendance à inclure une image de Trump.

« Quand on commence à voir les contributions des femmes ensemble, on commence à entendre cette voix féminine collective très puissante et je suis contente que nous lui donnions un espace pour s’exprimer. »

Spiegelman a déclaré qu’elle n’avait pas reçu de messages d’insulte à caractère antisémite sur Twitter au cours de récents mois. Mais sa mère a reçu des courriers d’insulte après avoir publié une une qui critiquait le projet de Trump de construire un mur infranchissable à la frontière avec le Mexique.

« Elle a transféré le message au reste de la famille, en déclarant ‘Waou, je dois faire quelque chose de bien !’ », a déclaré Spiegelman.