Une candidate conservatrice pour un conseil local au Royaume-Uni a dit qu’elle n’utiliserait plus jamais l’expression « le Juif », en référence au dirigeant travailliste Ed Miliband, ont rapporté des journaux juifs de Grande-Bretagne.

Gulzabeen Afsar, qui se presente aux élections à Derby, aurait posté ce commentaire sur sa page Facebook il y a quelques semaines.

« Je ne peux pas prendre Ed Miliband au sérieux !! DC [David Cameron, Ndt] a ce qu’il faut pour être le futur Premier ministre », avait-elle écrit dans un premier temps.

Quand quelqu’un lui a suggéré de montrer plus de respect envers Miliband, Afsar a répondu  » Nan, frère! Je ne vais jamais tomber aussi bas et soutenir al Yahud (le Juif en arabe). Lol ».

Jay Stoll du Jewish Leadership Council, a qualifié ces commentaires « d’inacceptables » et a demandé aux autorités « d’enquêter rapidement sur cette affaire ».

Un porte-parole du parti travailliste à Derby a déclaré au Jewish News : « Avec l’antisémitisme en hausse dans toute l’Europe, il est odieux et terrifiant qu’une politicienne conservatrice dise quelque chose comme cela ».

En réponse, un porte-parole du Parti conservateur a déclaré que « son commentaire était offensant et deplacé. Elle l’a effacé et s’est excusée ».

Les inquiétudes liées à Israël occupent une place importante auprès des électeurs juifs en Grande-Bretagne qui,selon un récent sondage, ont l’intention de voter massivement pour le Parti conservateur lors des prochaines élections législatives.

Le sondage, mené par le journal Jewish Chronicle et publié il y a quelques semaines, a constaté que les électeurs juifs ont l’intention de soutenir le parti du Premier ministre sortant, David Cameron, avec une marge de 56 % contre 18 % pour le Parti travailliste.
12,5 % des sondés se disent indécis et environ 2 % des sondés penchent pour chacun des petits partis les libéraux-démocrates et pour le Parti de l’indépendance du Royaume-Uni. Si on élimine les indécis et les personnes ayant refusé de répondre la marge grimpe à 69 % pour les conservateurs contre 23 % pour les travaillistes.

Avec une ecrasante majorité – 64 % contre 13 % -, les personnes interrogées considèrent que Cameron aurait une meilleure attitude envers la population juive du Royaume-Uni comme Premier ministre que le chef de file travailliste Ed Miliband, même si ce dernier est juif.