Le service de sécurité intérieure d’Israël, a déclaré mercredi qu’il avait découvert et arrêté les membres d’une cellule composée de 40 personnes du Hamas dans la région de Naplouse en Cisjordanie, déjouant ainsi une attaque encore au stade de la planification et brisant une infrastructure à l’échelle communautaire.

Les arrestations, menées au cours de ces derniers mois, ont été rendues publiques alors qu’il y a une augmentation des attaques terroristes contre les Israéliens en Cisjordanie et que les résidents des implantations appellent à augmenter les mesures de prévention de l’armée israélienne dans la région.

Au cours des 10 derniers jours, il y a eu quatre fusillades et deux attaques au couteau qui ont coûté la vie à deux Israéliens : Danny Gonen et Malachy Rosenfeld et qui ont blessé plusieurs autres.

Le Shin Bet a déclaré que les cellules de Naplouse étaient gérées depuis le Qatar, par Hussam Badran, un porte-parole du Hamas originaire de Naplouse.

Budran, opérant sous Saleh al-Arouri, le dirigeant basé en Turquie des opérations du Hamas en Cisjordanie, a envoyé des messages aux agents à Naplouse par l’intermédiaire de « canaux de courriels », a indiqué le Shin Bet, faisant apparemment référence à des messages non-directs, et ont blanchi l’argent avec des bijoux en or transportés en Cisjordanie de la Jordanie.

Saleh al-Arouri (Crédit : capture d'écran YouTube)

Saleh al-Arouri (Crédit : capture d’écran YouTube)

Anan Fatuah et Samih Aliwi, des commerçant en Cisjordanie, auraient reçu l’argent d’un couple de Naplouse qui s’était rendu en Jordanie pour des soins médicaux, mais étaient, en fait, une unité du Hamas. Le couple, Bassam et Mona Sayih, aurait transféré les fonds à Fatuah, a acheté de l’or en Jordanie et ont été vendu dans le magasin d’Aliwi, faisant parvenir l’argent à des membres du Hamas.

Le Shin Bet et la police ont indiqué avoir trouvé quatre millions de shekels (environ un million de dollars) en espèces et de l’or pendant les arrestations.

L’infrastructure composée de 40 personne engagée dans une vaste gamme d’activités, qui allait de l’éducation aux médias à la charité, et était dans le processus de planification d’une attaque terroriste.

Deux des personnes arrêtées, Anas Abbas et Taufiq Sualmeh, ont admis pendant leur interrogatoire qu’une attaque terroriste était en train d’être planifiée et qu’ils avaient acheté de lunettes de vision nocturne pour mettre œuvre ce plan. Ils auraient été en contact avec des agents du FPLP-CG d’Ahmad Jibril de l’organisation terroriste en Syrie.

Les inculpations sont attendues pour les prochains jours, a indiqué le Shin Bet.

L’agence de sécurité a ajouté que cette grande infrastructure prouve « encore une fois » dans quelle mesure les agents du Hamas à l’étranger et en Cisjordanie sont prêts à agir pour établir l’activité du Hamas tant au niveau social que terroriste en Cisjordanie.

« Tout cela [a été fait] avec l’intention de renforcer l’emprise sur le terrain de l’organisation et de jeter les bases pour le jour où l’ordre sera donné d’exercer une activité terroriste », a déclaré le Shin Bet dans un communiqué.