Israël et l’Indonésie n’entretiennent pas de relations diplomatiques, mais la technologie israélienne fournira bientôt de l’électricité au pays qui compte la plus grand nombre de musulmans au monde.

Cette semaine, Ormat Technologies, une société de portefeuille basée aux Etats-Unis, a annoncé avoir signé un accord de financement de 1,17 milliard de dollars (850 millions d’euros) avec un groupe indonésien qui construit une gigantesque centrale géothermique de 330 mégawatts de Sarulla à Tapanuli Utara, dans le Sumatra du Nord. La technologie géothermique a été développée en Israël par Ormat.

Le financement devrait être finalisé au deuxième trimestre 2014 tandis que la construction doit commencer en 2016. 18 mois plus tard, précise Ormat, la centrale devrait être opérationnelle.

Ormat fournira les transformateurs électriques d’une valeur de 254 millions de dollars (184 millions d’euros). Le contrat pour construire la centrale a été signé en 2007.

La PDG d’Ormat Technologies Dita Bronicki a déclaré, au sujet de l’accord, que l’entreprise « continuerait ses efforts pour monter le financement et, au final, fournir de l’énergie propre et fiable au marché indonésien. »

Le projet Sarulla est géré par un consortium dont font partie la compagnie électrique indonésienne Medco, le conglomérat japonais Itochu et la filiale indonésienne du groupe japonais Kyushu Electric Power, ainsi qu’Ormat, qui détient 12,75 % des parts de marché.

Le financement se fait via la Japan Bank for International Cooperation (JBIC) et la Asian Development Bank (ADB), qui servent d’institutions financières principales, de concert avec six autres banques commerciales, le Clean Technology Fund et le Canadian Climate Fund.

L’électricité produite par la centrale sera vendue à la compagnie publique indonésienne d’électricité Perusahaan Listrik Negara pour une durée de 30 ans, selon les termes du contrat.

Ormat, fondé il y a 40 ans, vend des systèmes électriques clés en main, sur le modèle du transformateur Ormat Energy – une unité de production électrique capable de convertir en électricité des sources de chaleur géothermique de faible, moyenne ou haute intensité.

L’entreprise, l’une des principales du secteur, emploie 1 100 personnes, dont 600 aux Etats-Unis et est présente dans 24 pays.

L’an dernier, Ormat a notamment rénové la centrale électrique Mammoth G1, basée dans le comté de Mono, en Californie.

L’entreprise a également achevé récemment la construction de la plus grande centrale géothermique du monde en Nouvelle-Zélande.

En 2013, Ormat a reçu le prix de l’Exportateur Israélien de l’Année, décerné par le ministère de l’Économie.