Mahmoud Abbas prépare une délégation intégrant des responsables du Hamas et du Jihad islamique pour aller discuter au Caire d’un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, a annoncé lundi à l’AFP un haut responsable palestinien à Ramallah.

Selon cette source qui a souhaité conserver l’anonymat, « Abbas va former une délégation palestinienne incluant des représentants du Hamas et du Jihad islamique, qui va se rendre en Egypte pour rencontrer les dirigeants égyptiens et y discuter de l’arrêt de l’agression israélienne contre Gaza ».

« Le but est d’examiner avec les dirigeants égyptiens la manière de satisfaire les exigences palestiniennes, de mettre un terme à l’agression et de protéger les Palestiniens », selon ce responsable qui n’a pas précisé la date du déplacement.

Ahmed al-Azzam, un haut responsable du Fatah de M. Abbas chargé des relations avec les mouvements islamistes « est en contact depuis un jour avec le Hamas et le Jihad islamique », a-t-il ajouté.

Le Hamas et le Fatah ont conclu début juin un nouvel accord de réconciliation et mis en place un gouvernement d’union, entérinant une réconciliation très fragile après des années d’une querelle parfois violente.

Le Fatah est la principale composante de l’Autorité palestinienne qui administre les zones autonomes de Cisjordanie. Le Hamas contrôle la bande de Gaza depuis 2007.

L’Egypte a traditionnellement joué un rôle de médiation entre Israël et le Hamas, mais la situation s’est compliquée avec la destitution par l’armée du président Mohamed Morsi, proche du Hamas, et l’interdiction du mouvement islamiste palestinien en Egypte.