Le laboratoire MeMed a annoncé les résultats positifs de l’étude Pathfinder, une étude de grande envergure, qui confirme de manière indépendante, qu’un nouveau test sanguin de MeMed permet de distinguer avec précision les infections bactériennes des infections virales chez les enfants.

Le test vise à aider les cliniciens dans l’un des dilemmes cliniques les plus courants mais aussi les plus difficiles auxquels ils sont confrontés aujourd’hui, à savoir, déterminer si une infection est d’origine bactérienne ou virale afin de décider si le traitement doit impliquer ou non des antibiotiques.

Les résultats ont été publiés dans la version en ligne de la revue Pediatrics, la revue officielle de l’Académie américaine de pédiatrie.

« Plusieurs années de travail et des milliers de patients sont nécessaires pour établir la performance de diagnostic d’un nouveau test, en particulier lorsque celui-ci permet de révolutionner les soins des patients », a déclaré le docteur Eran Eden, PDG de MeMed.