BERLIN – La police de Munich enquête après qu’une exposition en plein air consacrée à l’histoire juive locale a été vandalisée.

L’exposition est située en face du centre communautaire et du musée juif, sur Jakobsplatz, qui est souvent appelé le nouveau centre juif, dans le centre de Munich.

Le graffiti, qui a été découvert lundi comprend des moustaches d’Hitler brûlées sur les photos de rabbins et de politiciens. Le département pour les crimes politiquement motivés a ouvert une enquête, selon des sources locales.

L’exposition a été arborée la semaine dernière après une célébration publique pour fêter les 200 ans de la fondation de la communauté juive de Munich et les 70 ans de son rétablissement (après l’Holocauste).

Le ministre bavarois de la Culture, Ludwig Spaenle, a déclaré dans un communiqué que « l’attaque sur ces images doit être considérée comme une attaque contre les gens eux-mêmes ».

Dans une image, les moustaches ont été brûlées sur une photo de l’ancien maire de Munich Christian Ude et de l’ancien président allemand Horst Kohler – prise lors de la pose de la première pierre pour le centre juif.

Un porte-parole de la police a déclaré au quotidien Bild qu’il semblait que quelqu’un avait utilisé une cigarette pour brûler les moustaches d’Hitler sur l’image ainsi que sur une photo de rabbins.

Charlotte Knobloch, la responsable de la communauté juive de Munich et de l’organisation réunissant les organisations juives de Bavière, a déclaré qu’elle était « consternée » et personnellement bouleversée par l’incident, notamment parce que l’image de son propre beau-frère, rabbi Roman Knobloch, a été défigurée.