Une entreprise italienne de mode a retiré une ligne de vêtements de sa collection qui arborait une étoile jaune, rappelant le signe distinctif imposé par les nazis aux Juifs, qui ont été contraints de la porter durant la Shoah.

L’entreprise italienne Miu Miu, une filiale de Prada, a déclaré qu’elle retirerait les vêtements incriminés immédiatement après avoir été contactée dans la soirée de lundi par le Congrès juif mondial (WJC), a fait savoir cette organisation dans un communiqué.

Dans un message adressé au WJC, Preia Narendra, vice-présidente du marketing et des communications chez Miu Miu, a déclaré : « Merci d’avoir porté cette question à notre attention. Il n’était en aucune manière l’intention de Miu Miu de faire une déclaration politique ou religieuse, quelle qu’elle soit, et nous présentons nos excuses pour l’offense qui a été faite. Veuillez notez que ces vêtements seront ôtés immédiatement de la collection. »

Ces vêtements, notamment des robes, des chemises et des jupes, dotés d’un motif rappelant la rentrée scolaire, arboraient un écusson avec le logo de l’entreprise et une étoile jaune à cinq branches avec un nom, John par exemple, brodé à l’intérieur.

Une robe avec l’étoile et le nom était vendue sur internet au prix de 2 170 dollars.

« Le Congrès juif mondial salue Miu Miu et l’entreprise Prada pour leur attention et l’action rapide prise pour répondre aux inquiétudes que nous avons soulevées concernant l’utilisation de l’étoile jaune sur ses vêtements », a déclaré le directeur-général et vice-président exécutif du Congrès, Robert Singer, dans un communiqué.

« A ce moment critique, où l’antisémitisme et le fanatisme regagnent du terrain dans la sphère publique, nous devons continuer à faire preuve de prudence et à montrer de la sensibilité dans tous les domaines et dans tous les secteurs. »

Le Jerusalem Post a annoncé qu’une veste et une jupe arborant l’écusson étaient encore présents sur le site internet de Miu Miu mardi soir.

D’autres vêtements de la collection présentent une pièce de tissu similaire avec une étoile rouge ou pourpre, ou un rectangle.

Il y a trois ans, la chaîne internationale de vêtements Zara avait présenté ses excuses pour avoir vendu un tee-shirt blanc rayée de bleu avec une étoile de David à six branches sur la poitrine. Ce vêtement, à destination des petits garçons, avait été identifié sous le terme de « T-shirt de shérif rayé ».