Une visibilité médiocre causée par une tempête de sable massive et inattendu a entraîné jeudi la fermeture par les autorités de l’aéroport et des deux principaux axes routiers à l’intérieur et à l’extérieur d’Eilat, ville du bord de la mer Morte située au sud du pays.

La Route 90, qui assure la liaison entre Eilat et le reste du pays, a été fermée dans les deux sens à partir du carrefour d’Arava. La Route 12, qui mène vers l’ouest, a également été fermée à la circulation.

Le ministère de l’Environnement a averti que les populations à risque – enfants, personnes âgées, malades et femmes enceintes notamment – devaient s’abstenir de sortir de chez elles, tandis que le reste de la population ne devait pas se livrer à des activités physiques éprouvantes à l’extérieur.

Les tempêtes de sable sont souvent accompagnés par des vents chauds provenant du désert du Sinaï.

Au mois de mars, un avion de Tel Aviv et en provenance de Vienne avait été obligé de retourner en Autriche en raison d’une tempête de sable qui avait recouvert Israël.