A l’image de Amir Haddad, Israélien arrivé en finale de la troisième édition de The Voice, Sharon Laloum souhaiterait aussi donner un coup d’accélérateur à sa carrière.

Sharon a 25 ans mais elle a déjà derrière elle une tournée de deux ans avec les Voca People, un duo avec Jean-Jacques Goldman et une formation dans une académie de musique, rapporte le magazine Pure Break.

Bien que née en Israël, elle est parfaitement intégrée à son nouvel environnement : « j’ai baigné dans la culture française. À la maison, on écoutait Claude François, Gainsbourg, Fugain, Brassens, Brel. (…) Je me sens aujourd’hui autant israélienne que française ».

C’est sur une reprise de ‘Comme un boomerang’ de Serge Gainsbourg que Sharon a gagné le droit de poursuivre l’aventure musicale The Voice.

Elle a choisi Mika, l’un des trois membres du jury avec Jennifer et Florent Pagny, comme mentor.

« Après avoir passé deux ans à chanter avec les Voca People, sans que personne ne me reconnaisse, j’avais envie de sortir de l’ombre. Je souhaite me lancer désormais dans une carrière solo », explique-t-elle.

Pour autant la jeune israélienne ne fait pas de la chanson son unique objectif : « Je suis également tentée par le cinéma et le théâtre. C’est pour ça que je prends en ce moment des cours de comédie. Mon plus grand souhait serait en effet d’être connue et reconnue en tant qu’artiste à part entière ! »