La vedette du judo israélien, Yarden Gerbi, est passée à deux doigts de remporter son deuxième titre consécutif aux Championnats du monde de Judo. Elle a été battue par la Française Clarisse Agbegnenou lors de la finale du tournoi qui s’est déroulé dans la ville russe de Chelyabinsk.

Même si elle n’a pas réussi à défendre son titre dans la catégorie moins de 63 kilos, Gerbi semblait satisfaite en montant sur le podium pour recevoir sa médaille d’argent. La judokate israélienne a fait un tournoi remarquable, elle a facilement battu ses adversaires jusqu’à la finale.

Lors de son dernier match, cependant, la française l’a dominée pendant tout le combat. Après une minute et trente-cinq secondes, Gerbi s’est retrouvée à terre. C’est sa seule défaite du tournoi. Agbegnenou avait perdu face à Gerbi lors de la finale des championnats de l’an dernier.

Gerbi recevra 70 000 shekels de bonus du comité olympique d’Israël pour sa réussite.

« Quand vous arrivez en finale, vous voulez toujours gagner », explique Gerbi à la fin du tournoi, selon le quotidien Haaretz. « Je voulais que l’Hatikvah [l’hymne national israélien] soit joué sur le podium pour que la fin soit parfaite, mais après cette année folle, une médaille est un bon signe », continue-t-elle.

« Je me suis prouvée que même dans les grandes compétitions je pouvais me dépasser, mais le chemin est encore long ».

Gerbi devrait représenter Israël aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016.