Un terrain des Industries aéronautiques d’Israël (IAI), près de Tel Aviv va bientôt accueillir une nouvelle méthode expérimentale de transport urbain, développée par une société qui veut changer la façon dont les gens se déplacent autour des grandes villes.

Le système utilise SkyTran, des cabines à grande vitesse pour deux personnes qui lévitent grâce à un champ magnétique qui les fait flotter au-dessus d’un parcours.

Yossef Melamed, le directeur de la division Lahav d’IAI, et skyTran PDG Jerry Sanders ont signé mardi un accord pour lancer ce projet commun.

SkyTran, basé au centre de recherche de la NASA à Ames en Californie, espère construire plus tard un système complet fonctionnant à Tel Aviv.

« Le soutien apporté par l’IAI est une percée pour SkyTran », a déclaré Sanders. « IAI, en tant que concepteur d’avions de classe mondiale, est le partenaire idéal pour mener skyTran de la conception à la construction. »

Des ingénieurs vont utiliser le projet pour tester et affiner le système en vue de l’installation dans la ville. Le parcours de démonstration, qui sera long de plusieurs centaines de mètres, devrait être achevé en deux ans ; il n’existe pas encore de programme pour commencer la construction du système de Tel Aviv.

Selon ses planificateurs, le système SkyTran fournira une alternative plus rapide et moins chère, plus écologique et plus confortable que les voitures et les bus, réduisant ainsi la congestion et de la pollution dans la plus grande région métropolitaine d’Israël.