La Knesset se prononcera mercredi sur un projet de loi qui supprimerait aux familles des terroristes leur droit de résidence et les expulserait du pays.

Le parti Yesh Atid, qui coprésente ce projet de loi, affirme qu’il a des soutiens au sein de la coalition et de l’opposition.

Selon le parti, le projet de loi est nécessaire pour dissuader les attaquants qualifiés de « loups solitaires ».

Le projet de loi demande « l’expulsion des familles des terroristes en-dehors des frontières d’Israël si elles étaient informées ou ont participé à l’acte terroriste, ou aidé le terroriste après son action. »