Une nouvelle espèce de poisson a été découverte par un homme qui faisait de la plongée dans la mer Rouge sur la côte d’Eilat, connue pour sa flore et sa faune aquatique et ses récifs coralliens.

La remarquable trouvaille a été faite il y a quelques mois alors qu’un habitant local, Mori Chen, nageait. Il a remarqué quelque chose de brillant posé sur le fond, selon un rapport du quotidien Yediot Aharonot mardi.

Chen a alors plongé pour aller chercher l’objet, pensant qu’il s’agissait d’un bout de métal, mais a découvert en fait un poisson maigre et curieux, d’une longueur d’environ 38 centimètres, mort au fond de la mer.

Il a alors sorti le poisson de l’eau et a demandé aux gardiens de la Direction de la Nature et des Parcs s’ils savaient de quelle sorte de poisson il s’agissait.

Les gardiens perplexes ont emballé le poisson dans de la glace et l’ont envoyé à Dani Golani, le directeur du département des poissons aux Collections nationales d’Histoire naturelle de l’Université hébraïque à Jérusalem.

Après avoir consulté des experts à l’étranger, M. Golani a pu confirmer que le poisson était en effet une nouvelle espèce de Trichiuridae. Ces poissons, qui peuvent atteindre jusqu’à un mètre de longueur, se trouvent habituellement dans les bas-fonds de l’océan.

« Cela montre bien que nous ne savons pas tout, » a dit M. Golani au Time of Israel.

M. Golani explique que le poisson trouvé à Eilat avait été mordu sur le dos, une blessure probablement fatale qui aurait pu pousser l’animal à se rapprocher du rivage où il a été trouvé.

La nouvelle espèce sera officiellement nommée dans un journal scientifique qui sera publié en mars. Reste à savoir si le nom de « poisson Mori » lui collera à la peau.