Une page Facebook appelant à l’exécution d’un terroriste palestinien toutes les heures jusqu’au retour des trois adolescents enlevés jeudi soir a été « likée » par plus de 16 500 personnes (chiffres de lundi matin en fin de matinée).

La page intitulée en hébreu « Hotfim ? Hotfim ! » utilise un mot qui signifie « enlèvement », se référant aux trois jeunes, mais le mot veut dire également en argot « recevoir une punition sévère », se référant aux terroristes palestiniens. En substance : « Vous enlevez ? Vous
payez ! »

La couverture la photo de la page montre une photo des trois adolescents en bleu, à côté de photos de terroristes palestiniens en ligne de mire. « Tant que les adolescents ne sont pas de retour, nous abattrons un terroriste chaque heure » peut-on lire sur la page qui a été créée vendredi dernier.

Parmi les mises à jour sur la page, on distingue des profils et des photos de terroristes encore en détention en Israël, avec des appels à exécution. Un post appelle Israël à s’inspirer du roi David, qui – dans le livre de Samuel – a traqué et massacré des Amalécites et emprisonné femmes et enfants.

Bien que la plupart des intervenants soient fortement nationalistes, on a pu lire des commentaires en arabe qui moquaient les captifs comme
« Et 3 Shalit d’un coup » ou « En enfer » avec l’image des trois adolescents.

Jusqu’à présent, plus de 100 cadres et militants du Hamas et du Jihad islamique ont été arrêtés, y compris l’un des fondateurs du Hamas, Hassan Youssef, et plusieurs anciens responsables gouvernementaux.

Dimanche soir, des soldats ont convergé sur une maison à Hébron et arrêté deux hommes qui seraient liés à l’enlèvement.

Mitch Ginsburg contribué à cet article.